Actualité

Houba Houba Hop au Comic Strip Festival

Par David SPORCQ le 12 septembre 2022                      Lien  
Ce dimanche matin a vu l’arrivée au Comic Strip Festival de Bruxelles d’un public familial largement composé d’enfants et cela fait vraiment plaisir à voir. Les jeunes lecteurs d’aujourd’hui qui assureront la relève bientôt. Les collectionneurs et chasseurs de dédicaces avaient répondu présent aussi, bien entendu. Eux à qui on a mis une BD entre leurs mains dès leur plus jeune âge et dont la passion a grandi sans jamais les quitter. ActuaBD était sur place pour s’en rendre compte. Petit reportage en photos de l’événement.

Il était agréable de déambuler sur le site de Tour et Taxis de Bruxelles ce dimanche 11 septembre. En dépit d’une communication un peu déficiente (voir notre article d’hier) la BD, certes, très appréciée des adultes, était ici présentée pour accueillir et émerveiller les enfants voire les initier au neuvième art.

Houba Houba Hop au Comic Strip Festival
L’accueil des enfants chez Spirou.
Initiation à la bande dessinée. De futures vedettes sont assurément parmi ces enfants assidus.
La lecture, c’est bien mais certains ont besoin de se défouler.
Le service d’ordre ne rigole pas.
Alors, tu vois, lui c’est le (très) Grand Schtroumpf !
Un géant de la BD : Yakari de Derib.
Des joujoux par milliers.
Les deux éternels enfants de Willy Vandersteen : Bob et Bobette.

Il y en avait pour tous les goûts. Goldorak côtoyait Alix. Les mangas, les comics jouxtaient le western et l’Histoire. Point de ghetto dans le monde des bulles et de l’imaginaire mais de la diversité.

Les détails, les couleurs absorbent les visiteurs de l’expo Goldorak.
Les classiques des classiques toujours là en 2022. Merci Jacques Martin !
Iron qui ?
L’expo sur la BD de Goldorak au centre du festival : incontournable.
Le panneau du programme.
Roger Seiter et Régric dédicacent leur dernier album de Lefranc : "Le Scandale Arès" (Casterman).
Dodier et un fan de Jérôme K. Jérôme Bloche dont on fête les 40 ans chez Dupuis.
Marc Hardy et son Pierre Tombal créé avec Raoul Cauvin.
Mais bien sûr que le Western était représenté : Jesse James !

À l’année prochaine sans doute pour de nouvelles aventures !

Rendez-vous l’année prochaine ! Qu’on se le schtroumphe !

(par David SPORCQ)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :

PAR David SPORCQ  
A LIRE AUSSI  
Actualité  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD