Hunter – T1 : Jivaro Business – par Renault & Fernandez – Soleil

8 novembre 2007 0 commentaire
  • Premier tome bien ficelé mais un peu convenu, {Jivaro Business} nous entraîne dans le sillage d'un agent secret des temps modernes.

Brian Hunter est chasseur de têtes pour une multinationale. En recherchant des actionnaires pour le compte d’un commanditaire anonyme, il se retrouve au cœur d’une mystérieuse affaire dont les origines datent de la Guerre Froide. Aujourd’hui, des hommes sont encore prêts à tout afin de protéger leurs secrets…

Les espions ne sont plus ce qu’ils étaient ! Aujourd’hui, les agents secrets ne ressemblent plus à leurs aînés oeuvrant pendant la Guerre Froide. C’est sur ce postulat que Patrick Renault imagine une intrigue musclée. Son héros est un personnage froid et ambigu. Ce premier opus présente les protagonistes et pose les bases d’un complot qui s’annonce de grande ampleur. S’appuyer sur l’assassinat de Kennedy n’est pas d’une grande originalité et donne un petit côté "déjà-vu" à la série. Dommage.
Côté dessin, Leandro Fernandez, nominé aux Eisner’s Awards en 2003 pour Queen & Country – Crystal Ball (avec Greg Rucka), n’est pas un débutant et maîtrise plutôt bien sa partition.
Même si le résultat n’est pas révolutionnaire, Hunter n’est pas déplaisant pour autant.

(par Laurent Boileau)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?