Hypérion, la (très chère) montre signée Bilal

27 décembre 2001 0 commentaire
  • Elle est belle, elle a nécessité deux ans de travail, elle n'existe qu'à mille exemplaires, et elle est tout simplement ruineuse. La beauté a un prix, apparemment.

Qu’elle est belle, la montre "Hypérion". Ce n’est pas une montre ordinaire : c’est "l’instrument du temps" créé par un bijoutier, Eric De Fay de la Roche, et par le dessinateur Enki Bilal. Quelqu’un qui ne fait pas les choses à moitié, comme en témignent les documents de travail que l’on peut trouver sur le site qui lui est consacré (defay.com).

"Ne voulant pas restreindre la créativité d’Enki Bilal - qui a entièrement conceptualisé cette montre - la société de Fay de la Roche lui a occulté les contraintes techniques. C’est pourquoi deux ans de collaboration ont été nécessaires afin de réaliser ce projet : allier la technicité à l’art et respecter ainsi l’intégralité de la conceptualisation de l’artiste.", y apprend-on. "Pour la création, le nom d’HYPERION, choisi par l’artiste, fait référence à la mythologie grecque et symbolise un dieu solaire. Cette montre entièrement pensée par Enki Bilal, est véritablement dotée de caractéristiques propres à l’artiste, tout en respectant les traditions horlogères : elle est à la fois originale, unique et d’une qualité remarquable. Son cadran asymétrique, l’utilisation de couleurs pour chaque mois, ou encore une phase lunaire représentée par un oiseau... Tous ces éléments font d’HYPERION une montre d’exception."

Une exception tirée à 1.000 exemplaires à peine et qui a un prix:16.000FF. Si vos économies ne vous permettent pas de vous l’offrir, peut-être vous autoriseront-elles le déplacement jusqu’en Suisse : elle y est exposée au MUSEE INTERNATIONAL de l’HORLOGERIE à la Chaux de Fonds.

(par Patrick Albray)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?