Ida, T3 : Stupeur et révélation - Par Chloé Cruchaudet - Delcourt

  • Fin d'une épopée hors du commun, au sein de l'Afrique coloniale du fin du XIXe siècle et de la vision qu'en avaient les Européens. Toujours aussi sarcastique qu'intéressant.

1887. Ida, une vieille fille trentenaire, hypocondriaque et autoritaire, se découvre une passion pour les voyages en quittant inopinément sa Suisse natale. Ainsi, elle se rend à Tanger et fait la rencontre de Fortunée, une Occidentale délurée. Engoncées dans leurs robes à crinoline, les deux femmes sillonnent l’Afrique, le long de la piste Dakar/Niger, et vivent des aventures hautes en émotions, mais qui laissèrent Ida dans un état proche de la démence à la fin du tome 2.

Recueillies par des soeurs missionnaires, Ida et Fortunée embarquent pour le Congo français, sans manquer de participer à la cérémonie du passage de l’équateur. À la mission commence une vie faite de règles et de travaux particulièrement pénibles. La question du retour en Europe devient cruciale. Mais ce n’est qu’une fois à Paris que la Suissesse trouvera les réponses sur les origines de son périple africain...

Ida, T3 : Stupeur et révélation - Par Chloé Cruchaudet - Delcourt
Emerveillement, superstitions et découverte sont encore au coeur du voyage.
Mais la religion va peser dans la balance...

Nous vous avions présenté en détails le premier tome d’Ida, en compagnie de son auteure Chloé Cruchaudet.. Après un deuxième tome dans lequel l’héroïne découvrait les tensions entre peuplades et coloniaux, les moeurs africains et surtout les exactions des Européens sur les autochtones, ce troisième tome vient livrer une vision tout aussi complémentaire qu’importante, à savoir la place de la religion dans cette ’colonisation’.

Si ce troisième tome est un peu moins rythmé que le précédent, il accentue la responsabilité de l’Europe sur le traitement imposé à l’Afrique. L’album ne se gêne pas pour dénoncer la vision odieuse des coloniaux, mais il en demeure presque gai, porté par une Ida qui retrouve peu à peu sa joie de vivre et son moral d’acier coutumier.

Pour retrouver goût au voyage, Ida se replonge dans ses vieux livres, bourré d’inepties

Enfin, on profite également des tensions entre puissances coloniales, mais aussi de la vision tristement décalée qu’en avait les explorateurs et le grand public. Pour ce beau voyage dans le temps qui n’épargne aucun pouvoir, mais aussi pour son héroïne revêche et pleine de sarcasmes, cette trilogie d’Ida mérite amplement son pesant de cacahuètes. Et lorsqu’on termine cette épopée avec un épilogue aussi joliment tourné, on ne peut qu’en redemander !

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Lire notre interview de Chloé Cruchaudet : " J’utilise des expériences narratives pour réveiller le lecteur. "

D’Ida, commander :
- Le T1 Grandeur et humiliation chez Amazon ou à la FNAC
- Le T2 Candeur et abomination chez Amazon ou à la FNAC
- Le T3 Stupeur et révélation chez Amazon ou à la FNAC

 
Newsletter ActuaBD