Newsletter ActuaBD

Idées reçues : La bande dessinée

  • Dans un petit livre sans prétention, Benoit Mouchart, le délégué artistique du Festival de la BD d'Angoulême, décrypte les idées reçues sur la bande dessinée. Un travail plus pédagogique que critique.

On l’avait vu plus combatif, tel un Mortimer faisant tournoyer un fémur contre les dinosaures de la critique, fustigeant avec ses compères Romain Brethes, Vincent Bernière et Julien Bastide l’apathie générale des critiques BD et, corollairement, des médias pour le 9ème art. Le très jeune critique et historien de la BD à qui l’on doit deux livres d’entretiens avec Michel Greg et Martin Veyron et surtout deux biographies, celle de Jacques Van Melkebeke (A l’Ombre de la Ligne claire chez Vertige Graphic) et celle de l’auteur de Blake et Mortimer,La Damnation d’Edgar P. Jacobs (avec François Rivière, chez Archimbaud) vient de publier un nouvel opus qui étudie « le phénomène bande dessinée » et trace des « perspectives pour un renouveau ».

Il faut en convenir : l’ouvrage est à peine polémique. Tout au plus s’emploie-t-il à démonter les clichés qui, d’ordinaire, entachent le discours sur la BD : « La bande dessinée est née aux Etats-Unis », « la bande dessinée, c’est pour les enfants », « la bande dessinée japonaise est violente et mal dessinée », « la bande dessinée détourne les enfants de la lecture », etc. Le travail est sérieux, documenté. Il montre cependant ses limites lorsqu’il aborde l’économie de la BD ou même quand il entreprend de tracer l’avenir de la bande dessinée. C’est le problème de ce genre de collection : l’exiguïté du volume, un petit ouvrage d’initiation à la BD dans la série « Idées Reçues » au Cavalier bleu, une sorte de Que Sais-je ? moins académique, permet à peine de développer une argumentation.

Cette synthèse méritoire constitue cependant un complément utile au petit livre, très stimulant pour le néophyte, « La Bande dessinée » de Benoît Peeters paru dans la série Dominos, une collection aux ambitions proches publiée chez Flammarion.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Newsletter ActuaBD