Imaginez que les USA, bunkérisés depuis 30 ans, détiennent le vaccin qui peut sauver le monde...

22 janvier 2021 0
  • Un virus mortel condamne la population mondiale. Seul remède : un vaccin qui viendrait des États-Unis, pays retranché depuis trente ans, avec un espace aérien inviolable. Un Mad Max : Fury Road sur fond de pandémie sous les feux de l'actualité.

Le virus Azur se répand sous forme de poussière irritante pour les muqueuses, plongeant ses victimes dans d’atroces souffrances, provoquant de fortes fièvres et des douleurs dorsales, pour ensuite modifier la teneur du sang. L’épidémiologiste Charlotte Graves recherche désespérément un traitement. La pandémie ravage les populations les plus faibles, seulement protégés dans le meilleur des cas de simples masques en tissu.

La solution pourrait provenir des USA qui, depuis 30 ans, se sont volontairement retirés du reste du monde en bloquant ses frontières, sans délai et sans sommation. Sont-ils à l’origine de cette catastrophe ? Possèdent-ils un vaccin ? Est-ce dans une démarche préventive ou plutôt calculatrice qu’ils se sont reclus ? Quoi qu’il en soit, ils communiquent au reste du monde qu’ils sont en mesure de fournir un traitement pour éradiquer ce virus et éventuellement rouvrir leurs frontières !

Le docteur Graves, son frère et major et quatre autres spécialistes, avec le colonel Bukowsky, tentent de franchir à bord d’un hélicoptère le mur aérien qui protège le Colorado, état impénétrable depuis trois décennies.

Mais à peine avoir franchi l’espace aérien américain qu’un missile les abat. L’équipe ne doit son salut qu’à une chance miraculeuse. Tout porte à croire qu’ils sont tombés dans un traquenard ! Face à eux une véritable armada d’animaux préhistoriques, d’engins robotisés et de guerriers belliqueux. Se réfugiant dans une grotte souterraine, ils y rencontrent quelques clandestins, dernier rempart d’un semblant de civilastion...

Imaginez que les USA, bunkérisés depuis 30 ans, détiennent le vaccin qui peut sauver le monde...
©Giuseppe Camuncoli / Delcourt Comics

Aux commandes du scénario, nous retrouvons le duo Scott Snyder & Charles Soule. L’auteur du succulent American Vampire et plus récemment Batman Death Metal nous revient avec un joyau du plus bel éclat. Ici, point de round d’introduction. Les premières planches exposent clairement l’enjeu : franchir ce mur impénétrable, cette frontière mise en place par les autorités américaines trente ans durant , sans le moindre contact avec le reste du monde ...

Mais dans quel but ces gens se protègent-ils ? Pour se protéger du virus ou d’une quelconque force ennemie ? Cette question trouve sa réponse au compte-gouttes, embarquant le lecteur vers un dédale qui semble inépuisable en matière de réflexion et... de nouvelles questions ! Car à chaque nouveau chapitre, le lecteur saisit peu à peu l’étendue de cette complexité, de ce lieu obscur et désespérant que sont devenus les États-Unis.

La trame repose sur trois éléments-pivots : le virus Azur et ses conséquences désastreuses sur la population mondiale ; l’équipe dirigée par le Docteur Graves en quête d’un remède face à ce fléau ; et les États-Unis d’Amérique, centre névralgique de ce chaos et de cette pandémie où les mutations d’humains et d’animaux abondent.

Comme le souligne Scott Snyder dans sa postface, l’origine de ce Comics prend ses racines en 2012 alors qu’il terminait son cycle de Swamp Thing. Suite à sa rencontre avec Charles Soule, l’idée de la création d’un récit sur les questions d’actualité pressantes en lien avec l’histoire américaine a vu le jour. Grâce à leur rencontre avec un spécialiste, ancien de la CIA, ils ont pu se familiariser en matière de véhicules blindés, de drones, en diverses technologies qui alimenteront Undiscovered Country.

Publié en juillet 2020 aux USA dans le contexte d’une Amérique trumpienne excédée, cet album se raccroche d’autant plus à l’actualité que le vaccin de la Covid est là et que nous ne sommes pas tirés d’affaire.

La partie graphique, quant à elle, est signée Giuseppe Camuncoli dont le sens du détail sert efficacement ce techno-thriller qui louche un peu vers une référence du genre post-apocalyptique Mad Max, notamment le dernier film en date - "Fury Road", où des camions citernes gigantesques déboulent sur l’écran, dans un déluge de feu et de poussière. Scott Snyder et Charles Soule ont réussi habilement à le raccrocher à l’actualité.

© Image Comics / Delcourt

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

  Un commentaire ?