Insiders – T5 : O.P.A. sur le Kremlin - par Bartoll & Garreta – Dargaud

8 décembre 2006 0 commentaire
  • Après Grosny, Medellin, Cabinda et Islamabad, l'héroïne de Bartoll et Garreta s'envole pour la Russie où la corruption et le libéralisme effréné rodent autour du Kremlin.

A peine arrivée à Moscou, Najah assiste au meurtre de Micha Maïakovski, leader du parti Russie nouvelle, pendant l’un de ses meetings électoraux. Maïakovski était le protégé de Boris Berezkoff, le nouveau "patron" de Najah. La jeune femme continue, en effet, son infiltration dans l’organisation mondiale de la mafia…

Le scénario a été écrit en écoutant "l’excellente BO du film de Frédéric Schoendoerffer Agents Secrets" déclare Jean-Claude Bartoll dans la préface. Si la musique adoucit les mœurs, elle peut être aussi source d’inspiration pour un scénariste ! L’univers d’Insiders navigue dans les eaux troubles de la géopolitique internationale, des réseaux mafieux et des obscurs services secrets. Pour les besoins de sa mission, Najah continue son périple planétaire et atterrit à Moscou où d’entrée de jeu elle se retrouve face aux épineuses relations entre politiques et hommes d’affaires. "Le crime organisé a pénétré plusieurs secteurs-clés de l’économie russe et a pris le contrôle de quelque 500 entreprises…" déclarait Rachid Nurgaliyev, ministre russe de l’Intérieur, à l’AFP en 2005. Face à une telle réalité et sous la plume de JC Bartoll, les aventures de l’héroïne ne peuvent qu’être mouvementées… Le scénariste façonne un personnage à la James Bond (l’humour en moins) dont le passé caché ressurgit petit à petit au fil des albums. Le récit met en scène de nombreux protagonistes dans différents lieux. De ce fait, la ressemblance de certains individus nuit à la lisibilité, d’autant plus que les couleurs accentuent le défaut (les costumes cravates ont curieusement tendance à être de la même teinte). Pour le reste, le trait réaliste de Renaud Garreta colle bien au ton de la série.
La scène finale laisse Najah dans une fâcheuse position. Argh !... Vivement la suite…

(par Laurent Boileau)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Lire la chronique du tome 4

Lire la chronique du tome 2

Commander cet album sur Internet

  Un commentaire ?