Intégrale Chick Bill - les origines et les récits complets

22 décembre 2003 0 commentaire
  • Les Editions du Lombard ont attendu le cinquantième anniversaire de Chick Bill pour rééditer, dans son intégrale, trois albums mythiques. "Chick Bill contre l'Invisible", "Les carottes sont cuites" et "La route d'acier", premiers titres de la série, ont en effet une particularité: il s'agissait alors d'un western... animalier!

Le but de Raymond Leblanc, qui avait commandé cette série au jeune dessinateur Tibet, était de concurrencer le journal de Mickey. A la souris de Disney, il comptait confronter un personnage à la crinière de lionceau, un sherif bouledogue, un adjoint à la tête de cochon, et un fidèle second, un petit Indien à la tête de caniche. "Ca ne marchera jamais", avait dit Hergé à l’époque, comme nous le rappelle Patrick Gaumer dans le coffret qui accompagne cette réédition. Il lui interdisait alors l’entrée dans les pages de "Tintin", convaincu qu’une BD animalière ne pouvait intéresser les lecteurs. Quelques illustres exemples, dont le fabuleux "Chlorophylle" pourtant publié dans les mêmes pages, démontreraient pourtant le contraire.

Ce n’est qu’un an plus tard, lorsque les Editions du Lombard décidèrent de lancer un autre hebdomadaire, "Junior", que Tibet put reprendre son quatuor... dans des conditions plutôt difficiles : il était alors en plein service militaire !

On retrouve avec bonheur ces récits naïfs et bon enfant d’un dessinateur qui apprenait alors le métier mais qui multipliait déjà gags et rebondissements. Déjà réédités plusieurs fois mais toujours très recherchés, ces trois volumes constituent désormais le numéro zéro de l’intégrale de Chick Bill.

Intégrale Chick Bill - les origines et les récits complets Laquelle intégrale se poursuit avec la réédition, en tome 19, de 21 "kidordinneries", des récits complets que Tibet dessina pour des numéros spéciaux du journal Tintin et comme compléments à d’anciens récits de 30 pages que l’éditeur comptait rééditer en albums de 44 planches. C’est dans ces courtes histoires que Tibet est le plus à l’aise, développant à fond l’absurde du personnage de Kid Ordinn et laissant libre cours à ses talents de dialoguiste et de gagman. Beaucoup plus rythmées que ses grandes aventures, elles se dégustent par petites doses, avec un réel bonheur et à gorge déployée !

(par Patrick Albray)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

[Intégrale n°0>http://univers.bdnet.com/Album.htm?cde=9782803619054" target="_blank]

[Intégrale n°19>http://univers.bdnet.com/Album.htm?cde=9782803619597" target="_blank]

  Un commentaire ?