Intégrale à placer sous le sapin : sulfureux et réaliste "Ombre et lumière"

22 décembre 2019 0
  • Dynamite vient de publier l'intégrale d'"Ombre et Lumière", cette compilation de récits imaginés (ou retranscris), mis en scène et dessiné par Parris Quinn, et qui abordent une grande série de fantasmes quotidiens, d'une manière réaliste et artistique.

Sans contraste, Ombre et Lumière est certainement l’une des séries les plus intéressantes du label Dynamite, et qui se distingue nettement de la production érotique classique. Tout d’abord car la fiction semble bannie du propos, afin de conférer un extrême réalisme et une vraie authenticité aux saynètes qui se succèdent.

Puis par un traitement graphique en noir et blanc, au diapason des récits entre des adultes désirant repousser la limite de leurs fantasmes. En effet, le trait de Parris Quinn renforce le réalisme (et parfois la crudité) de ces rencontres. On est très proche de la photo, tout en maintenant une grand part d’esthétisme dans la composition, pour se dégager d’une simple décalque.

Le propos sur le ton de la confidence et la précision de dessins renforcent le sentiment du lecteur de devenir le voyeur de ces scènes intimes.

Intégrale à placer sous le sapin : sulfureux et réaliste "Ombre et lumière"

Une technique particulière

« Lorsque j’ai commencé le premier "Ombre et Lumière" [en 1997], je ne me doutais pas que cela deviendrait une série, explique l’auteur dans une courte préface. J’avais toujours écrit des récits érotiques pour moi-même et pour mes amis, et le dessin érotique avait, dès le début, fait partie de mon travail. Mais là, c’était différent, puis je réunissais les deux. Ayant toujours cherché ce type de livre et ne l’ayant jamais trouvé, j’ai décidé de le faire moi-même. »

Et il continue plus loin : « Ce que je recherche, c’est un équilibre très particulier, unissant les principes de l’esthétique des beaux-arts avec un contenu explicite, sans pour autant sacrifier l’une ou l’autre dimension. Cela signifie que je compose et réalise mes dessins en portant une attention particulière à la technique. Surface, tons, poses et éclairage sont tous des éléments essentiels. »

Chaque chapitre bénéficie d’une petite présentation des différents protagonistes, de quoi renforcer le réalisme du propos, et provoquer un réel lien avec le lecteur, comme une invitation : "Ces quidams vont sauter le pas. Et vous, oserez-vous ?"

« Personnages et décors sont créés et dessinés pour être réalistes et crédibles, ajoute-t-il. Ces gens pourraient être vos voisins. D’ailleurs, à de très rares exceptions près, mes modèles/acteurs sont des amis, et mes histoires contiennent autant de moments tirés de la vie réelle que d’autres sortis de mon imagination. En tant qu’artiste, les deux m’inspirent. »

Puis techniquement parlant : « Après avoir fait un storyboard détaillé d’une histoire, je la mets en scène comme le ferait un réalisateur de cinéma, avec des éclairages et des accessoires. Puis, avec les acteurs, nous prenons des photos scènes par scènes sous de multiples angles [...]. J’élabore ensuite mes dessins à partir de ces photos, en tirant les éléments nécessaires de mon imagination. Si vous regardez bien les images, vous verrez des [...] références à de grands peintres comme Le Caravage ou Le Titien, dans les poses ou les compositions. C’est un autre de ces jeux auxquels jouent mes livres. »

Pas de bulles, tous les textes sont écrits autour des cases, afin de traiter au mieux les éclairages de chaque "tableau"

Enfin, l’intégrale

Edité en France depuis 2000 chez BDérogène, la série Ombre et Lumière a trouvé refuge en 2007 chez Dynamite, qui en éditait alors le 4e tome sous le format des Petits Pétards tout le numérotant en tant que début de la série. Il a fallu attendre un peu pour que l’éditeur trouve le bon format pour cette série hors normes, et afin que le lecteur puisse profiter d’une publication à la hauteur de ces très beaux dessins réalisés à la mine de plomb.

En 2009 et 2011, Dynamite réédite les quatre premiers tomes sous la forme de deux diptyques en grands formats, une dimension légitime pour les dessins de Quinn dans une collection plus luxueuse, qui permettent au public passionné de réellement découvrir et profiter du style particulier de l’auteur. Tous les textes ont d’ailleurs été retraduits par Jean-Paul Jennequin, afin de mieux correspondre au propos artistique de ces histoires. Par la suite, l’éditeur a continué de suivre le travail de Quinn en éditant les tomes 5 et 6 en 2014 et 2016.

C’est donc tout naturellement que Dynamite vient de publier l’intégrale des six tomes dans une seule intégrale, qui parvient à rassembler le format de l’édition précédente, tout en abaissant le prix à 23 € pour 270 pages, grâce à une version brochée, certes un poil moins élégante, mais beaucoup plus abordable.

Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de succomber au ton si particulier des récits d’Ombre et Lumière, cette intégrale est l’occasion incontournable pour découvrir cette série exaltant des personnages qui osent transgresser leurs propres limites pour vivre pleinement un fantasme, une obsession. Le début de la série relate tout d’abord des histoires fantasmées, puis la seconde moitié de cette intégrale utilise également des témoignages réels retranscrits tels qu’on les a racontés à l’auteur.

De quoi découvrir, seul ou à deux, une autre vision de la recherche du plaisir doublé d’une vraie démarche artistique. L’idéal pour meubler vos soirée d’hiver !

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

Album réservé à un public adulte averti

Ombre & lumière - L’intégrale - Par Quinn (trad. J.P. Jennequin)- Dynamite

Concernant la série Ombre et Lumière, lire nos articles traitant :
- du premier tome paru chez Dynamite en 2007, en réalité le quatrième ouvrage
- du premier recueil reprenant les deux premiers tomes chronologiques->art8867]
- du second recueil reprenant les tomes 3 et 4
- du tome 5

Concernant les intégrales et beaux livres à placer sous le sapin cette année, lire :
- Delirium réédite le "Monde Mutant" de Corben
- Pirates et chevauchées américaines chez Dargaud
- Maestro Manara
- sulfureux et réaliste "Ombre et lumière"

  Un commentaire ?