Issak, un mercenaire japonais en pleine guerre de religions, dans l’Europe du 17e siècle.

28 mars 2018 0 commentaire
  • Plongez au cœur même des combats et des stratégies remarquables qui poussent des hommes au-delà de leurs capacités. Double-S, le dessinateur de {Jusqu'à ce que la mort nous sépare} nous livre une nouvelle saga emblématique de son savoir-faire.

Une couverture alléchante à l’instar du célèbre Golden Kamui, également édité chez Ki-oon. D’emblée, le ton est donné : Issak, mercenaire japonais venu en Europe pour venger son maître néerlandais, rejoint l’Empire Germanique où l’histoire commence. Il lui a fallu 17 pleines lunes, soit environ un an et demi, en bateau, pour y parvenir.

Son objectif : tuer un mercenaire espagnol. Raison pour laquelle il décide de prendre les armes en dehors de son pays. Sur place, il rencontre la jeune Zetta et son grand-père. Il la sauve d’un groupe d’hommes prêts à la violer. Depuis, leurs chemins ne cessent de se croiser. Ils se retrouvant même côte à côte, au cœur de la bataille...

Voici une épopée historique qui s’annonce riche en émotion et en action. Un trait dynamique pour dépeindre les batailles, de la précision tant dans les tirs de mousquet du héros, que dans les détails des armures et des costumes militaires.

Des coups sanglants, de la douleur, de la peur... Tout est minutieusement détaillé. Mais même si Double-S reconnaît s’attaquer au genre historique pour la première fois, il nous délecte par son style travaillé, ses décors riches et une vivacité hors-normes dans la description des protagonistes. Une qualité majeure que l’on pouvait déjà noter sur sa série-phare Jusqu’à ce que la mort nous sépare.

Quant à la trame apportée par Shinji Makari, classique de prime abord, elle s’avère innovante par le point de vue de ce personnage japonais dans l’Europe de la Renaissance. Fait réaliste quand on sait que des mercenaires asiatiques se rendaient effectivement aux Pays-Bas principalement, et qu’ils s’avéraient être des combattants aguerris et... bon marché, se contentant essentiellement de riz et de poissons.

Issak, un mercenaire japonais en pleine guerre de religions, dans l'Europe du 17e siècle.
©Double-S / Ki-oon

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Issak T1. Scénario : Shinji Makari. Dessin : Double-S. Éditeur : Ki-oon. Traduction : Géraldine Oudin. 226 pages. Sortie : le 8 mars 2018. Prix : 7,90 euros.

- Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

- Lire la chronique Jusqu’à ce que la mort nous sépare T.1 – Par Hiroshi Takashige et Double-S – Ki-oon
- Lire la chronique Jusqu’à ce que la mort nous sépare, T17 - Par Takashige et Double-S - Ed. Ki-oon
- Lire la chronique Jusqu’à ce que la mort nous sépare, T20 - Par Takashige et Double-S - Ki-oon

  Un commentaire ?