Actualité

Jacques Martin - Le Voyageur du temps : Une biographie définitive sur le créateur d’Alix et de Lefranc

Par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 24 décembre 2021                      Lien  
Jacques Martin, le créateur, entre autres, du Gaulois "Alix" et de la série "Lefranc" aurait eu 100 ans cette année. Quel parcours ! De ses premières pages dans La Wallonie puis dans Bravo et enfin dans le Journal Tintin où il publie "Alix, le jeune Gaulois", en 1948, une démarque du roman Quo Vadis ?, il fait preuve d’une solidité graphique et déjà narrative de première force, butinant ses influences chez Hergé, chez Alex Raymond voire chez Cazanave, chez le Jacobs du Rayon U, pour se fixer, par la force des circonstances, dans le giron de « l’École de Bruxelles », un vocable dont il forge le concept, dont Hergé et Jacobs sont les deux figures tutélaires.

Car dès le deuxième épisode d’Alix, Le Sphinx d’or, le créateur de Tintin ne peut réprimer son admiration. L’histoire est tellement bien racontée et dessinée avec une telle fidélité aux canons hergéens qu’Hergé, qui profitait déjà de la qualité de sa documentation et de son goût pour la mécanique en lui demandant des conseils, recrute ce jeune homme fier et ambitieux pour en faire un pilier de son studio. Dans la foulée, il engage aussi les assistants -déjà !- du précoce entrepreneur graphique, à savoir : Roger Leloup et Michel Desmarets. Lui, Martin, y restera 19 ans ! L’« incivique » et l’ancien S.T.O. s’entendront à merveille !

Martin travaille sur la refonte en couleurs des albums Tintin d’avant-guerre (Les Cigares du Pharaon, etc.), pour la collection Voir & Savoir ou pour des albums comme L’Affaire Tournesol par exemple. C’est un collaborateur très apprécié par Hergé parce qu’il sait raconter des histoires.

Des séries personnelles

Mais ce n’est pas un esclave servile ramant sur le trirème du maître de la Ligne claire, tellement content de se reposer sur son équipe qu’il peut se payer le luxe d’une dépression et d’un changement de vie amoureuse, délaissant le studio et le Journal Tintin de longues semaines durant.

Jacques Martin - Le Voyageur du temps : Une biographie définitive sur le créateur d'Alix et de Lefranc
De la BD mais aussi de l’Histoire !
Dessin de Jacques Martin © Casterman

Développant deux séries en parallèle, parmi les plus grands classiques de la BD franco-belge, Alix, un jeune Gaulois ami de Jules César, des aventures dans lesquelles toute une génération apprit les rudiments de l’antiquité quelque dix ans avant Astérix, puis, en 1953, la série Lefranc, une espèce de concurrent à Blake & Mortimer qui arrache quelques rugissements à un Jacobs empêtré dans son perfectionnisme, dont l’opportuniste éditeur des éditions du Lombard, Raymond Leblanc, a décidé de compenser les absences par ce talentueux stakhanoviste qui a derrière lui les meilleurs assistants et les meilleurs coloristes du moment, ceux du Studio Hergé !

Jacques Martin et l’éditeur du Journal Tintin Raymond Leblanc, deux figures majeures de l’Ecole belge
Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)

Une biographie définitive

La suite, on la connaît et on la découvre dans les détails dans cette imposante brique qu’est Jacques Martin - Le Voyageur du temps de Patrick Gaumer, un beau livre paru chez Casterman qui est la biographie définitive de celui qui, né en Alsace, mort en Suisse et inhumé dans le Brabant wallon, incarne le mieux le vocable « franco-belge ».

Dessin de Jacques Martin © Casterman

Patrick Gaumer -dont la discrétion ne doit pas faire oublier qu’il est un des meilleurs biographes de la bande dessinée (Rosinski, bientôt William Vance) et un encyclopédiste minutieux. Il est l’auteur du Larousse de la BD et applique ici sa méthode habituelle : un travail sur les archives familiales et sur toutes les publications de l’auteur ; une restitution, hyper-précise, fiable et vérifiée de chacun des faits, appuyée sur un incroyable appareil iconographique.

C’est une petite merveille ! Enfin, petite, l’album fait 420 pages, c’est la Rolls des cadeaux pour un bédéphile !

Dans une ligne classique, un formidable raconteur d’histoires.
Dessin de Jacques Martin © Casterman

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782203136885

Alix Guy Lefranc Casterman ✏️ Jacques Martin tout public Etude sur la BD Belgique 🛒 Acheter 📖 Feuilleter  
Participez à la discussion
1 Message :
  • Sans oublier que Patrick Gaumer est également l’auteur de l’excellente monographie consacrée à Raoul Cauvin.

    "le Voyageur Du Temps" est un beau gros volume luxueux qui vaut son pesant d’or. Riche de documents inédits, de détails sur l’histoire de Jacques Martin (nombreuses photos de familles ou de séances de dédicaces, des scénarios manuscrits dont un inédit !!!, des échanges épistolaires avec l’éditeur, des copies de contrats, des crayonnés à gogo, des reproductions de planches originales...) .

    J’attendais cet opus avec beaucoup d’impatience, étant fan du père d’Alix depuis près d’un demi-siècle. Je dois dire que j’ai été comblé par cet ultime ouvrage digne de la grandeur du maître.
    Même si on possède tout ce qui a été publié à son sujet, on découvre avec avidité encore de nouvelles précisions et anecdotes.

    Si vous aimez Jacques Martin ou si vous voulez découvrir cet immense auteur et son oeuvre, ce livre est indispensable.
    Les passionnés d’Hergé y trouveront également leur compte, Jacques Martin ayant travaillé aux studios Hergé durant deux décennies.

    C’est aussi l’histoire de la BD avec ses lieux, ses divers acteurs qu’ils soient dessinateurs, éditeurs, journalistes, organisateurs de festivals,...

    Merci à Patrick Gaumer et à Casterman pour cette splendide réalisation.

    Répondre à ce message

PAR Didier Pasamonik (L’Agence BD)  
A LIRE AUSSI  
Actualité  
Derniers commentaires  
Newsletter ActuaBD