Jamais je n’aurai 20 ans - Par Jaime Martin (trad. E. Renouil)-Dupuis

24 janvier 2017 0 commentaire
  • Jaime Martin poursuit son introspection familiale avec ce portrait de sa grand mère Isabel. 30 ans d'histoire de l'Espagne à travers un destin sous le signe de l'abnégation et de la mémoire.

Impossible d’oublier une grand-mère pareille. L’histoire d’Isabel, pas même 20 ans en 1936, épouse celle de l’Espagne, en particulier la lutte entre Républicains et fascistes restée dans toutes les mémoires ibériques. De sa jeunesse farouchement indépendante et courageuse, malgré le handicap de l’analphabétisme, Isabel va traverser ce conflit et rester en Espagne sous le régime de Franco, développant avec son mari un fructueux commerce de recyclage du verre. Viendront enfants, et petits enfants, mais toujours sous la menace de la guardia civil...

Jaime Martin continue son exploration familiale avec le portrait de ses grand-parents, sur près de 30 ans. Magnifiant Isabel telle une icône idéaliste, il nous emmène avec elle sur les traces de ces résistants qui ont choisi de rester au pays, au contraire des centaines de milliers exilés en France ou au Mexique. Menée en plusieurs épisodes, l’histoire d’Isabel commence en 1936, traverse les années noires de la guerre, puis celles du Franquisme, accompagnant la génération des enfants (nés dans les années 1940), dont les parents de l’auteur.

Si certains épisodes de la guerre d’Espagne manquent de relief, la vie mouvementée d’Isabel et Jaime (son mari, pas l’auteur !) respire la combativité, la volonté farouche de transmettre des valeurs, avec une éducation valorisant solidarité et partage. La vie quotidienne sous le franquisme abject des années 50 et 60 apparaît dans toute sa contradiction, l’économie s’accompagnant de petits arrangements avec le pouvoir, dont les séides guettent la moindre obole à coup de chantage et de harcèlement. Un très beau tableau d’une vie entre deux eaux, avec un couple à la fois vaincu et résistant, éclairé par une révélation finale en forme de thérapie familiale.

Jamais je n'aurai 20 ans - Par Jaime Martin (trad. E. Renouil)-Dupuis
Jamais je n’aurai 20 ans par Jaime Martin © Dupuis 2017

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?