Newsletter ActuaBD

Japan Expo 2008 – 9ème impact : C’est l’affluence !

  • Comme prévu, cette édition de Japan Expo s’avère alléchante. Cette première journée, la foule était présente. Les stars aussi : Go Nagaï, Kazuo Koïke, Takeshi Obata, Moebius, tandis que Jodorowsky est attendu dimanche.

Dès la sortie de la gare du Parc des Expositions, c’est le choc : une foule immense attend, compacte, dans une arcane de barrières Radar. Bien organisée, la billeterie se dispatche sur une douzaine de boxes. La plupart des festivaliers ont acheté leur billet à l’avance sur Internet. Le public est au rendez-vous, il ne fait aucun doute que le plafond des 100.000 visiteurs sera atteint cette année.

Japan Expo 2008 – 9ème impact : C'est l'affluence !
Japan Expo, "emporté par la foule" (air connu)
Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)

La file, on la fera aussi pour les séances de signature. La plus fournie est celle du mystérieux Takeshi Obata, le dessinateur de Death Note dont le visage est inconnu du public car il refuse de se faire photographier. On lui a proposé le journal de 13 heures sur France 2. Il a refusé net : pas question de passer devant une caméra. Seuls quelques rares journalistes triés sur le volet ont pu l’interroger (dont ActuaBD, bientôt sur votre écran). Mais il accepté une séance de signature, hélas réservée à seulement 150 élus (les premiers arrivés). Et ne comptez pas déroger : la star est accompagnée de quatre personnes qui veillent à ce que le contrat soit respecté !

Sur le stand Kana, une longue file de fans attendent Obata ("Death Note")
Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)

Au-dessus du stand Kana, un immense Naruto d’une douzaine de mètres de haut. On ne peut pas le rater. C’est un vrai point de ralliement. On passe devant chez Ki-Oon. Là, l’éditeur Ahmed Agne nous dit : « C’est horrible, je suis fatigué, j’ai envie de dormir. Il y a un monde fou… » Et on est pourtant que jeudi midi !

Sur le stand Shueisha, une exposition : on retrace l’historique du magazine de la maison Shônen Jump dont notre éditeur japonais est venu fêter les 40 ans à Paris. Plus loin, organisée par la Koike Inc., une exposition des plus grands maîtres japonais. Oui, incroyable : des originaux de Go Nagaï, de Ishimori, de Tezuka ! La scéno est inexistante mais les documents sont exceptionnels.

Dans la partie Kultima, le nouvel espace ouvert aux graphismes de l’imaginaire anglo-saxons, le dessinateur anglais Alan Davis dédicace aux côtés de Moebius. Curieux : la main droite du dessinateur de Captain Brittain est protégée par un gantelet de cuir noir.

Dans l’allée principale, c’est le "total look"
Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)

Japan Expo, c’est aussi le festival des Cosplays. Dans la travée principale, c’est la parade permanente. Souvent en groupe, les cosplayers posent complaisamment pour les journalistes et les festivaliers présents. Un spectacle en soi.

Dans la partie KultiGame, l’impressionnant stand d’Ankama
Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)

Dans la partie KultiGame, l’immense stand Ankama avec ses 150 PC disponibles au public. Les vedettes de la maison : Run, Tot, Ancestral Z, Maliki… dédicacent avec une belle énergie.

La journée se conclut par la remise des Japan Expo Awards (on vous en reparle demain)…

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Newsletter ActuaBD