Japan Expo 2016 : le Prix Asie de la critique ACBD 2016 remis à Chiisakobé !

8 juillet 2016 0 commentaire
  • Nous vous en parlions mercredi : le Prix Asie de la Critique ACBD devait être remis en ouverture de Japan Expo jeudi 7 juillet 2016. Et pour sa dixième édition, c’est Chiisakobé, de Minetaro Mochizuki, publié au Lézard Noir, qui remporte la distinction.

Ils étaient presque tous là pour présenter leurs titres lors de la conférence publique à l’issue de laquelle le prix allait être remis. Les représentants de Ki-oon pour Unlucky Young Men, de Glénat pour Les Enfants de la Baleine, de Kana pour Le Club des Divorcés et bien entendu du Lézard Noir pour Chiisakobé. Seul manquait à l’appel Komikku pour Anguilles démoniaques.

Japan Expo 2016 : le Prix Asie de la critique ACBD 2016 remis à Chiisakobé !

Après un tour de table et quelques questions du public aux éditeurs, le prix fut donc remis au très beau manga de Minetaro Mochizuki, par ailleurs auteur de Dragon Head et de Maiwai. Et Stéphane Duval, directeur éditorial du Lézard Noir, n’a pas caché sa joie, heureux de voir son titre récompensé après la déception ressentie à l’issue du dernier FIBD d’où Chiisakobé, pourtant très calibré "Angoulême", était reparti bredouille.

Il en a profité pour célébrer "un livre qui redéfinit les contours de la bande dessinée japonaise en termes de narration et de dessin, puisque très influencé par la bande dessinée américaine, comme celle d’Adrian Tomine et d’autres". Un livre qui "ouvre la porte à une nouvelle forme de bande dessinée chez plusieurs auteurs japonais" (dont un que le Lézard Noir vient de signer, NDLR).

De même, pour l’éditeur, "cela couronne aussi une année un peu en fanfare, avec des titres qui marchent un peu plus qu’avant, et la démonstration que le Lézard Noir pouvait sortir du patrimoine également". "Je suis très content, et je suis sûr que l’auteur le sera également. Merci à tout le monde" conclut-il après avoir reçu la récompense.

Et nul doute que Minetaro Mochizuki sera ravi, lui qui lors du dernier Angoulême vantait cette édition française et demandait à son éditeur pourquoi il n’était pas possible, au Japon, de produire des mangas sous ce format de beau-livre comme certaines maisons d’édition françaises se permettent de le faire.

La conférence pour la remise du Prix Asie de la Critique ACBD 2016

(par Aurélien Pigeat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Lire l’article consacré à la présentation des titres en compétition, et hors compétition, cette année.

En médaillon, Stéphane Duval, directeur éditorial du Lézard Noir, venu chercher le prix.

Japan Expo 17e Impact
Du 7 au 10 juillet 2016 au salon des expositions de Villepinte
RER ligne B - Parc des Expositions Villepinte
Le site de Japan Expo

Documents à télécharger:
  Un commentaire ?