Japan Expo 2016 : les éditeurs sortent leur périscope !

10 juillet 2016 0 commentaire
  • C'est la nouvelle application, celle qui a fait le plus parler d'elle ces derniers mois : Périscope. Un réseau social fonctionnant avec des vidéos, à partir d'une certaine forme de géolocalisation. Il était logique que les éditeurs mangas s'en emparent, Japan Expo fournissant le cadre idéal pour se lancer dans l'expérience.

Periscope, c’est une application purement mobile. Vous ne pourrez vous en servir sur poste fixe, mais elle fait fureur chez les jeunes utilisateurs de smartphones. Son principe ? Se filmer, ou filmer un événement, et le retransmettre en direct sur l’application. Les abonnés, ou les simples spectateurs branchés sur le direct, peuvent alors commenter immédiatement la vidéo, supposée éphémère, et ainsi dialoguer avec celui qui la réalise. Rachetée par Twitter, son usage explose ces derniers mois, amenant Facebook à lui opposer un concurrent direct : Facebook Live.

Japan Expo 2016 : les éditeurs sortent leur périscope !
Capture d’écran du post twitter présentant l’un periscope de Glénat Manga, dédié à Linco

En France, Periscope a fait parler d’elle à quelques occasions ces derniers mois. D’abord sur le mode fait divers avec la vidéo d’une footballeur brocardant son entraîneur, puis du côté de l’événementiel avec les retransmissions des rassemblements associés à Nuit Debout, et enfin, de manière potache mais problématique avec ces vidéos prises pendant les cours par des collégiens et lycéens.

Il était donc naturel que Periscope et le manga se rencontrent, car leur cible est, en termes d’âge, sensiblement la même. Surtout, la dimension de témoignage et de partage d’un événement se prête à la diffusion sur ce support. Ainsi, qui cherche sur periscope les vidéos associées à Japan Expo trouve actuellement quantité de vidéos de visiteurs montrant leur expérience de l’événement.

Mais c’est du côté des éditeurs que l’intérêt se situe selon nous car certains d’entre eux ont tenté lors de cette édition d’utiliser le support et cela a pu donner quelques moments intéressants.

Capture d’écran du post twitter présentant le periscope de Pika

Ainsi, Glénat Manga a proposé, pour l’heure, cinq vidéos d’événements organisés par l’éditeur durant ce Japan Expo 2016 : la Masterclass Linco, la conférence de presse sur leur titre Ayakashi, un photocall, un quizz dédié à One Piece et la présentation du stand Tokyo Ghoul. Mise en avant des nouveautés, des auteurs et des licences donc.

Pika de son côté s’est contenté d’une seule et unique vidéo, mais quelle vidéo ! : la "draw battle" entre Reno Lemaire, auteur de Dreamland, et Hiro Mashima, invité d’honneur du 17e Impact et auteur de Fairy Tail. Un événement pour en célébrer un autre, les 10 ans des deux séries de l’éditeur. Vidéo, malheureusement très courte, retrouvable pour le moment sur le twitter de Pika, ici donc.

Une tentative très sympathique, mais qui vaut pour l’heure comme ballon d’essai, ou simple ébauche : deux gros éditeurs seulement engagés, peu de vidéos, vidéos qui plus est assez brèves, plus testimoniales qu’autre chose. Pour des audiences pour le moment confidentielles : quelques dizaines, au mieux quelques centaines de spectateurs.

(par Aurélien Pigeat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Japan Expo 17e Impact
Du 7 au 10 juillet 2016 au Parc des expositions de Villepinte
RER ligne B - Parc des Expositions Villepinte
Le site de Japan Expo

  Un commentaire ?