Japan Expo 2019 : un 20e anniversaire hors normes !

19 juin 2019 0 commentaire
  • La 20e édition de la Japan Expo ouvrira ses portes le 4 juillet prochain pour quatre jours de célébration de la culture japonaise sous toutes ses formes. Vingt ans déjà… Et pour cet anniversaire, ce ne sont pas moins de 250 000 visiteurs qui sont attendus sur les scènes historiques, à venir participer aux animations : cosplays, sports traditionnels et gastronomies, à venir rencontrer les réalisateurs et interprètes de leurs animés ou même les mangakas de leurs bandes dessinées favorites ! Les organisateurs ont placé la barre très haut pour cette édition anniversaire avec de véritables légendes du 9e art nippon…

Et nous commençons immédiatement par vous présenter les superstars qui seront présentes du côté du Parc des Expositions de Paris Nord-Villepinte pour ce grand week-end du 4 au 7 juillet :

  • Leiji Matsumoto !!! Oui oui, Matsumoto lui-même ! Repéré par celui que l’on considère comme le père, voire le Dieu du manga, Osamu Tezuka, très jeune il devient son assistant. Parmi ces créations les plus connues, on compte Galaxy 999 et le célèbre corsaire de l’espace, Albator dont une création franco-belge a été annoncée. Il est également, avec le groupe français de musique électronique Daft Punk, à l’origine du film d’animation Interstella 5555 sorti en 2003. Ce véritable ambassadeur de l’échange culturel franco-japonais participera à une conférence ainsi qu’à un Live Drawing le jeudi et sera disponible, en dédicace, du jeudi au samedi.

Japan Expo 2019 : un 20e anniversaire hors normes !

  • Gô Nagai, que les Français ont découvert grâce à la diffusion internationale de Goldorak, est l’invité d’honneur de cette édition. Ce véritable pionnier de l’animation japonaise fête, en cette année 2019, ses 50 ans de carrière ! À cette occasion, il sera en dédicace du jeudi au samedi et participera à une conférence le vendredi.

  • Yoshiyuki Tomino, est également considéré comme l’un des pères fondateurs de l’animation japonaise, ou tout au moins comme l’un des artistes lui ayant apporté ses lettres de noblesse. Assez jeune, il intègre l’entreprise Mushi Production, fondée par Osamu Tezuka lui-même et travaille sur l’animé Astro, le petit robot. Il lança par la suite sa carrière de réalisateur, aboutissant à la production de Mobile Suit Gundam, série-culte qui fête cette année ses 40 ans. Yoshiyuki Tomino sera présent à la Japan Expo pour une conférence et des dédicaces tout au long du festival.

Outre ces têtes d’affiche digne des vingt ans du plus grand festival européen de la culture japonaise, seront présents les mangakas suivant :

  • Rie Agura, la mangaka à l’origine du shôjo, devenu référence du genre, Perfect World. À noter que le neuvième tome de sa série sortira à l’occasion du festival aux éditions Akata.
  • Makoto Aizama, l’auteur de Quand la neige m’appelle. Ce one-shot très remarqué était son premier manga. Il se démarque par un style graphique qui lui est propre, entre puissance et émotion.
  • Hiroki Gotō, le rédacteur en chef historique du Weekly Shonen Jump sera également de la partie. Il participe notamment à un livre retraçant l’histoire du magazine de BD le plus vendu au monde. Celui-ci sortira à l’occasion du salon, nous vous l’annoncions il y a peu
  • Di Nianmiao a la particularité, pour l’univers manga, de ne pas être japonais mais chinois. Il est repéré par la maison d’édition Shueisha en 2014 lors de la publication en Chine de son one-shot Ultra-marine Magmell. Il devient ainsi le premier auteur non-japonais à être publié dans les pages du célèbre Weekly Shonen Jump sans l’assistance d’un japonais au dessin ou au scénario. Le premier tome du manga qui le révéla au Japon paraîtra en France durant la Japan aux éditions Ototo.
  • Kenshirô Sakamoto, ancien assistant du père de la série Fairy Tail, Hiro Mashima, est également à l’origine des titres Buster Keel et très prochainement, le 3 juillet, de Fairy Tail – La Grande aventure de Happy aux éditions nobi nobi.
  • Tony Valente, représentant français de la scène manga mondiale, travaille désormais depuis Montréal d’où il publie trois tomes par an de sa série Radiant. L’auteur avait remporté le Daruma du meilleur manga international aux Japan Expo Awards 2016 pour ce titre dont le douzième tome paraîtra le 30 août prochain aux éditions Ankama.
  • Tsuyoshi Takaki, l’auteur du shonen Black Torch, publié par Ki-oon, véritable succès de l’hexagone l’année passée sera également présent.

Mais comme vous le savez, la Japan Expo ne se limite plus, et ce depuis des années, aux mangas, et c’est bien l’entièreté de la culture nippone et ses influences qui sont mises en avant.

Le jeu vidéo et le cinéma d’animation sont parmi les sections les plus appréciées de l’événement.
Thomas Sirdey et Jean-François Dufour, vice-président et président de la Japan Expo, qui portent l’événement depuis 20 ans, devenu l’une des manifestations culturelles les plus importantes d’Europe.

Des nouveautés voient également le jour et viennent agrandir un festival déjà hors normes. Parmi celles-ci on compte notamment une application mobile vous permettant de vous repérer sur le site du festival et d’avoir accès à un programme mis à jour en instantané.

Le jeu vidéo fait bien évidemment partie intégrante de la culture nippone et des tournois de versus fighting autour de licence comme Street Fighter ou Smash Bros. sont en place depuis des années, mais cette année, la scène Take sera spécialement dédiée à l’E-sport ! À noter, notamment pour les fans de la saga Dragon Quest, qu’un ballet de danse classique, porté par la troupe Star Dancers Ballet depuis 1995, se tiendra au cours du salon. Une représentation inédite en France !

Une place privilégiée est faite à la musique d’animé, certains génériques étant devenus cultes et formant pour beaucoup d’étrangers au Japon, une porte d’entrée sur la J-music. Le concert Anisong Festa rendra hommage à ce genre musical, il se tiendra le vendredi 5 juillet, à partir de 18 h 15 et est indépendant du festival. Les tickets pour assister à ces trois heures de show sont à retrouver sur le site de la Japan Expo.

Japan Expo, ce n’est pas que le manga ! C’est un festival qui se distingue par une multitude d’activités très diverses dont le Japon est le point commun.

Côté musique toujours, outre les très nombreux groupes japonais présents, vous croiserez probablement de fiers représentants provenant d’autres contrées comme le Naheulband, groupe du célèbre Pen of Chaos, père de l’univers du Donjon de Naheulbeuk !

D’autres représentants de la francophonie seront également présents sur le site du festival avec l’équipe à l’origine de la série Les Bioman !

Outre cette équipe de super-héros satiriques et costumés, des accoutrements bien plus sérieux et travaillés seront à retrouver du côté de The Greatest Cosplay Show, l’évènement cosplay de cette édition anniversaire. Ce défilé réunira plus d’une trentaine de cosplayers et cosplayeuses lauréats des scènes de la Japan depuis ses débuts.

Le cosplay est l’un des pôles d’attraction les plus appréciés de l’événement.

Ces animations et rencontres d’exception seront bien évidemment accompagnées des habituelles découvertes de la culture japonaise, de sa gastronomie à ses sports traditionnels en passant par ses jeux et sa mode vestimentaire.

L’équipe d’ActuaBD sera bien sûr présente sur les lieux du festival et vous fera vivre au plus près cette édition anniversaire s’annonçant exceptionnelle !

Un festival trangénérationel et familial !

(par Thomas FIGUERES)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?