Je ne suis pas mort - Par Hiroshi Motomiya - Delcourt

15 juillet 2009 0 commentaire
  • Un incontournable de l'année en manga : ou comment une tentative de suicide ratée mène à une nouvelle vie... Par l'auteur de "Salaryman Kintaro", série culte au Japon.

Avec ses lunettes défraichies et son look d’employé fatigué, nul ne doute que Okada Kenzo n’a rien pour séduire les DRH. D’autant plus que son expérience de la comptabilité n’implique aucune maîtrise de l’informatique. Il décide d’en finir lorsqu’il découvre qu’en plus, sa famille l’a abandonné, vidant son compte bancaire et ne répondant même plus au téléphone...

Une fois en forêt, malgré plusieurs tentatives, Okada ne parvient pas à se suicider. Découvrant les ressources de la nature, il décide que, finalement, survivre peut en valoir la peine.

Robinson Crusoé dépressif, en voilà une idée ! D’autant que notre personnage est à des années lumière d’un jeune et vigoureux survivant. Son parcours, et notamment l’invitée surprise qui apparaît ensuite, se révèle passionnant. Hiroshi Motomiya décrit son quotidien de débrouille forestière avec maestria et, ô miracle, détaille les décors (quelle nature fascinante !) comme peu de mangaka.

Le final magnifiquement amené et sa force dramatique invite à une réflexion bien plus générale et aboutit à garder longtemps à l’esprit ce pauvre comptable devenu ermite et philosophe.

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre chez Amazon

Commander ce livre à la FNAC

image de couverture : MADA IKITERU copyright 2006 by Hiroshi Motomiya/SHUEISH Inc.

  Un commentaire ?