Je suis Ant-Man – Collectif – Panini Comics

22 juillet 2015 0 commentaire
  • La collection Marvel Anthologie accueille une nouvelle itération de l'actualité cinématographique. Cette fois-ci, c'est au tour de l'Homme-Fourmi de se voir consacrer un album à ses plus notables aventures ! De 1962 à 2011, retour sur des aventures bien sélectionnées.

Après le film et la nouvelle revue qui lui est consacrée, l’actualité d’Ant-Man connaît à nouveau une étonnante vigueur grâce à une nouvelle anthologie qui lui est consacrée par les éditions Panini.

Je suis Ant-Man – Collectif – Panini Comics
Les différentes identités d’Hank Pym, sur lequel pèse la paternité d’Ultron.
© Marvel

Ce volume recoupe une sélection d’aventures d’Ant-Man allant de sa création en 1962 à de plus récentes aventures en 2011. Autant l’écrire tout de suite : d’énormes bonds dans le temps sont faits d’une aventure à une autre (ce qui est lié à l’intérêt plus ou moins chaotique du personnage de la part des scénaristes de Marvel au fil des décennies) qui donnent l’impression d’un panel lacunaire sur le papier, mais la sélection se révèle au final très intéressante et dresse un portrait relativement complet de ce discret membre fondateur des Avengers.

Beaucoup de personnages dans l’univers Marvel ont porté le costume de l’Homme-Fourmi qui permet de rétrécir à la taille des fourmis et de leur commander : Scott Lang, Eric O’Grady... Toutefois, le premier à l’avoir porté et celui qui l’a inventé est Hank Pym, personnage créé en 1962 par Stan Lee et Jack Lieber. Brillant jeune scientifique, il incarne une époque où les progrès scientifiques fascinent mais font peur aussi, la menace nucléaire de la Guerre froide alimentant le caractère anxiogène de tels progrès lorsqu’ils sont utilisés à de mauvaises fins.

Hank Pym est issu d’un pur et dur récit de science-fiction des années 1960.
© Marvel

La genèse d’Ant-Man est par ailleurs très marquée par cet esprit des années 1960 : Hank Pym travaille pour le gouvernement américain afin de lui apporter une supériorité scientifique, sa femme d’origine hongroise a été tuée par la police secrète soviétique lors de leur voyage de noces dans son pays d’origine et ces mêmes soviétiques veulent saboter les travaux de Pym. Nous sommes dans la Guerre froide, à fleur de peau !

Autre héritage des années 1960 : un machisme marqué dans le récit où Hank traite sa future femme, Janet van Dyne, comme une enfant frivole. Ce qui est amusant, c’est de découvrir au fil des décennies un changement marqué de cette optique qui, par ailleurs, disparaît au fur et à mesure, alors que Janet devient un personnage plus intéressant que son homme et même plus appréciée des fans !

Mais qui peut bien être ce Frelon haut en couleurs ?
© Marvel

L’anthologie nous procure le plaisir de lire l’histoire de Roy Thomas et John Buscema datée de 1968-1969 où la Guêpe va se marier avec un nouveau venu très vantard qui déclare avoir terrassé Hank Pym : le Frelon ! Qui peut bien se cacher derrière ce masque ? Un épisode riche en rebondissement qui vaut le détour et marque la mythologie liée à l’Homme-Fourmi.

L’album présente ensuite une aventure particulière menée en 1979 par David Michelinie et John Byrne, particulière car elle introduit un nouveau personnage dans le costume d’Ant-Man afin de relancer cette figure : le cambrioleur au grand cœur, Scott Lang. Scott a besoin du costume pour retrouver la chirurgienne qui pourra sauver sa fille de neuf ans, Cassie, d’une maladie cardiaque. Un récit enlevé, suivi d’une aventure intéressante avec Iron Man, qui permet d’introduire efficacement le personnage.

La cour martiale des Avengers va devoir gérer un problème plus grave que prévu...
© Marvel

Bien évidemment, ce recueil ne fait pas l’économie d’un acte fondateur de l’histoire des Comics : l’épisode où Hank, miné par le manque de reconnaissance dont il pense faire l’objet au sein des Avengers, maltraite sa femme Janet et se met à la battre. Fort heureusement, cette violence domestique n’est pas classée sans suite et entraîne des conséquences méritées pour Hank... Un récit fondateur et justement écrit par Jim Shooter et dessiné par Bob Hall en 1981.

Le troisième personnage a avoir endossé le costume n’est pas oublié : Eric O’Grady qui voit aussi ses aventures être présentées dans cette anthologie. En 2010-2011, ce personnage à la morale trouble qui préfère utiliser ses pouvoirs pour espionner les femmes sous leur douche que de poursuivre les vilains, apporte une dimension très décalé à la mythologie de l’Homme-Fourmi. Des aventures signées Tom Seeley qui méritent le coup d’œil.

Je suis Ant-Man est une anthologie instructive qui rend bien hommage à l’Homme-Fourmi, même si l’on peut regretter l’absence de l’épisode lié à la création d’Ultron par Hank Pym. Les histoires sélectionnées sont bien choisies dans l’ensemble et permettent de comprendre les grandes lignes qui caractérisent tous les personnages qui ont porté ce costume (notamment les sentiments complexes voire les identités longtemps schizophréniques d’Hank Pym), mais aussi sa plus célèbre partenaire, la Guêpe. Cet album peut attirer l’attention des nouveaux lecteurs qui se retrouveront aisément dans cette mythologie, appuyés par les nombreux articles de contextualisation écrits par les rédacteurs des éditions Panini. Quant aux amateurs, il est fort à parier qu’ils trouveront également leur compte avec cette anthologie réussie.

(par Romuald LEFEBVRE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet ouvrage sur Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?