Jean-David Morvan : "C’est possible d’être publié au Japon ! "

7 septembre 2006 1 commentaire
  • Après celle du dessinateur, voici l'explication du scénariste à propos de la version manga de Spirou. Quand Jean-David Morvan part à la conquête du pays du soleil levant...

D’où vient cette idée de réaliser Spirou en version manga ?

Jean-David Morvan : "C'est possible d'être publié au Japon ! "
Spirou par Oshima
(c) Dupuis

Pour l’album au Japon, je trouvais amusant que Spirou et Fantasio soient inconnus au pays du soleil Levant et que ce soient leurs aventures qui les rendent célèbres. Il est logique au Japon d’avoir des produits dérivés sur les vedettes. J’ai donc imaginé que des mangakas, voyant Spirou et Fantasio à la TV, les dessinent dans un manga et que ce manga soit intégré à notre histoire. Vous verrez donc des extraits de ce manga dans l’album n° 49 à paraître fin septembre. Avec Jose-Luis Munuera, il nous a semblé plus intéressant pour la crédibilité de confier les dessins à un Japonais. De fil en aiguille, d’une simple couverture on est passé à un chapitre complet du manga soit 38 pages. De là est né Le guide l’aventure à Tokyo, une sorte de "making-of" de l’album 49.

Spirou en manga, c’est un pavé dans la mare chez Dupuis ?

Spirou par Oshima
(c) Dupuis

A une certaine époque, il y avait d’autres projets... Spirou en manga, ce n’est pas un achat de droit, c’est une véritable création. De plus, Dupuis a toujours été « tous publics » donc faire un Spirou manga, c’est peut-être une manière d’amener un public amateur du genre vers le catalogue Dupuis. Dimitri Kennes [1] soutenait ce projet. Il avait rencontré Yves Schlirf [2] à ce sujet. Notre idée était de réaliser un premier chapitre qui servirait à démarcher des éditeurs japonais pour une publication au Japon. Les bouleversements du printemps dernier nécessitent de relancer le projet avec la nouvelle direction.

On se demande vraiment ce qui séduit tant Morvan dans la culture japonaise...
Photo : D. Pasamonik.

Etre publié au Japon, cela te semble possible ?

Pénétrer le marché japonais est difficile et prend beaucoup de temps. Pour Le petit monde, dessiné par Toru Terada, un éditeur japonais a accepté de le publier. Il a fallu juste adapter les pages au sens de lecture. Tout cela pour dire que c’est possible d’être publié au Japon ! Le fait que le dessinateur soit japonais est un atout, c’est plus rassurant pour eux. J’ai aussi un autre projet avec Jiro Taniguchi. Tout cela nous donne une crédibilité face au Japonais. Le travail de fourmi entamé il y a plusieurs années commence à payer...

Oshima Hiroyuki en dédicace à Japan Expo en juillet dernier
Photo : D. Pasamonik

L’aventure Spirou continue pour toi ?

(c) Dupuis

Pour l’instant, nous avons rempli notre contrat et réalisé notre album annuel.
Avec Laurent Duvault [3], nous avions planifié les 4 albums à réaliser :
-  Paris-sous-Seine pour marquer visuellement notre territoire
-  Un 2ème album [4] dans la jungle avec une histoire plus à la Franquin
-  Un 3ème au Japon pour attirer un public plus jeune et refaire découvrir qui était Spirou
-  Un 4ème, le numéro 50. Un album hommage se déroulant à Champignac avec le retour de Miss Flanner et de Zorglub.
Pour ma part, j’ai envie de continuer. J’aimerais aussi travailler pour le journal, faire des histoires courtes, des calendriers etc. J’aimerais aussi relancer les ADS (Amis De Spirou)

Spirou en comics, c’est la prochaine étape ?

Même si dans l’esprit Spirou est un super héros, j’ai peur qu’il ne porte pas bien la cape !

Spirou par Oshima et Morvan
(c) Dupuis

(par Laurent Boileau)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

N’oubliez pas l’exposition "Spirou et Fantasio au Japon" à la Galerie Daniel Maghen.

Par ailleurs, dans Spirou cette semaine (N°3570 du 13 septembre 2006), vous trouverez un reportage sur la présence de Oshima et Morvan à Japan Expo.

En médaillon : J-D. Morvan. Photo : D. Pasamonik.

[1ex-directeur général des Editions Dupuis

[2responsable des Editions Kana

[3ancien éditeur chez Dupuis aujourd’hui chez Soleil

[4L’homme qui ne voulait pas mourir

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • Un Spirou au Japon...
    8 septembre 2006 09:57, par Xavier Mouton-Dubosc

    .... et à quand un Gaston Lagaffe travaillant à Shinjuku mais vivant à Akihabara ?

    Entre nous, c’est non seulement une idée excellente, mais surtout cela prouve l’ouverture potentielle de la bande-dessinée Franco-Belge, enfin capable de réellement s’internationaliser aux petits et grands.

    Répondre à ce message