Jean Van Hamme scénarise un nouveau Blake et Mortimer

19 novembre 2018 2 commentaires
  • On le croyait retraité, choisissant, à 79 ans; de se laisser aller au gré de la vie, de ses envies, sans contrainte. Or, l'une de ses envies, justement, était d'écrire un nouveau Blake et Mortimer, une série qu'il a reprise et dont il avait institué les règles il y a 25 ans...

Certaines tablées du monde de la bande dessinée deviennent parfois historiques, comme celles où Peyo demande le sel à Franquin en lui adressant un "Passe-moi le... Schtroumpf !" en 1957 !

Jean Van Hamme scénarise un nouveau Blake et Mortimer
L’édition complétée de L’Héritage Jacobs sort ce 7 décembre

Plus proches de nous, c’est le vendredi 29 janvier 1993 à 13h30 à Angoulême que s’esquissent les règles d’or de la reprise de la série Blake et Mortimer, celles qui permettront à la série de redevenir le best-seller que l’on connaît. [1]

À cette table, se retrouvent Jean Van Hamme, le dessinateur Ted Benoît, Claude de Saint-Vincent, DG Dargaud, alors Didier Christmann, directeur littéraire de Dargaud France, et Yves Schlirf, directeur éditorial de Dargaud Benelux.

Il n’y avait rien d’improvisé dans cette rencontre : tout le monde avait bien préparé cette réunion de travail. Et c’est Jean Van Hamme qui va tenir le plus longtemps le crachoir : le scénariste avait bien mûri son projet et exposa en détail ses idées pour prolonger l’univers créé par Jacobs. Ted Benoît n’était pas en reste : cela fait longtemps qu’on pensait à lui pour dessiner cette reprise et il y avait longuement réfléchi. Comme les hommes forts des éditions Dargaud, qui planchent sur le projet depuis plusieurs années avant que Claude de Saint-Vincent ne parvienne à acquérir les Editions Blake et Mortimer et le Studio Jacobs, deux entités sans lesquelles aucune nouveauté ne pouvait être envisagée [2].

De cette réunion autour d’un buffet froid en bord de Charente, vont naître les treize nouveaux albums de Blake et Mortimer ainsi que tous les autres ouvrages rendant hommage à Jacobs. Quant aux règles édictées par Van Hamme pour relancer la série, elles servent toujours de socle immuable, permettant aux divers auteurs, dessinateurs et scénaristes de respecter l’univers sans se marcher sur les pieds.

Une édition enrichie est parue fin 2017.

La suite, on la connaît : le premier album signé Van Hamme & Benoît L’Affaire Francis Blake fait un carton, avec actuellement plus 600.000 exemplaires vendus, un record ! Dans la foulée, d’autres équipes ont sauté dans le train en marche, dont le fameux tandem Sente-Juillard. Quant à Van Hamme qui en avait posé les rails, il réalise encore trois autres albums, L’Étrange Rendez-vous toujours avec Ted Benoît, puis le diptyque de La Malédiction des Trente Deniers avec les Sterne, de Spiegeleer, Schréder & Aubin.

Puis, au début des années 2010, il annonce sa retraite, transférant progressivement ses différentes séries à ses co-auteurs ou d’autres scénaristes. Et de Blake et Mortimer, il n’est plus question...

Double retour

« Jean Van Hamme n’avait pas cessé d’écrire, nous a expliqué Yves Schlirf, directeur éditorial de Dargaud Benelux et directeur adjoint des éditions Dargaud, il lui valait juste trouver une idée qui l’enthousiasme, et le voilà reparti sur les traces de Blake et Mortimer ! »

Jean Van Hamme prête une nouvelle oreille à Blake et Mortimer
Photo : Charles-Louis Detournay

Cette idée tient toute entière dans le titre de cette nouvelle aventure : Le Dernier Espadon ! Van Hamme fait bien entendu référence à l’avion amphibie créé pour la première aventure de Blake et Mortimer et qui a tenu en haleine toute une génération de lecteurs. Le scénariste-phénomène s’attaque donc au mythique engin, pour une aventure qui se situe chronologiquement entre La Vallée des immortels dont le premier des deux tomes vient de paraître, et Le Mystère de la Grande Pyramide.

Van Hamme dresse ainsi le pitch du récit à nos confrères de Ouest France [3] : « [En 1948,] les cinq derniers modèles [des Espadons] sont toujours dans une base secrète au Pakistan. Olrik et ses complices en volent un et détruisent les quatre autres. [...] D’anciens nazis projettent un attentat à Londres et dérobent le dernier Espadon. Il rentre par la Tamise, à une date précise : le solstice de printemps [4], l’époque des grandes marées. Ainsi, le niveau du fleuve monte et il peut passer. Et il jaillit devant Big Ben : ce sera la couverture ! »

Extrait de "La Vallée des Immortels" T1, par Sente, Van Dongen & Berserik, Ed. Blake et Mortimer 2018

Côté dessin, ce seront les deux nouveaux venus, Peter Van Dongen & Teun Berserik qui auront la lourde charge d’illustrer ce récit. Il faudra pourtant faire preuve d’un peu de patience, car les deux dessinateurs hollandais doivent tout d’abord finir le second tome de La Vallée des immortels avant d’entamer Le Dernier Espadon.

Avec les fondations solides que les deux dessinateurs ont démontré dans La Vallée des immortels, le réalisme conféré à l’aéronef que l’on y découvre : (le Skylantern) et les Espadons que les auteurs ont déjà dessiné avec réussite dans ces mêmes pages, éléments qui sont tous rassemblés pour un Blake et Mortimer d’anthologie.

Extrait de "La Vallée des Immortels" T1, par Sente, Van Dongen & Berserik, Ed. Blake et Mortimer 2018

D’autant que Jean Van Hamme a mis la barre très haut, dans les colonnes du Figaro, il n’hésite pas à déclarer : « Je trouve que c’est ma meilleure histoire ! » [5]

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Sur le même sujet :

Lire également :
- l’interview d’Yves Schlirf, éditeur de Blake et Mortimer : « Je veux éviter toute lassitude possible auprès du lecteur de Blake et Mortimer »
- notre article introduisant le nouveau diptyque de La Vallée des Immortels : Blake et Mortimer, héros immortels
- notre interview de Yves Sente : « Nous retrouvons Blake, Mortimer, Olrik et les autres juste après le Secret de l’Espadon »

Lire également : Jean Van Hamme et ses "Mémoires d’écriture"

Toutes les illustrations sont tirées de La Vallée des Immortels T1, par Sente, Van Dongen & Berserik, Ed. Blake et Mortimer 2018 et sont © 2018 - Editions Blake et Mortimer – Studio Jacobs.

[1Toutes ces informations sont détaillées dans la monographie L’Héritage Jacobs, dont la version augmentée sort ce 7 décembre 2018.

[2L’Héritage Jacobs, idem

[3Entretien réalisé par Laurent Beauvallet.

[4NDR : Il s’agit plus logiquement du solstice d’été, moment propice aux grandes marées.

[5Entretien avec Olivier Delcroix, Supplément du Figaro du 14 septembre 2018.

 
Participez à la discussion
2 Messages :