Jérôme K. Jérôme Bloche - T19 : Un Chien dans un jeu de quilles - Dodier - Dupuis

21 août 2006 0 commentaire
  • Ce nouvel épisode des aventures du détective boy-scout le plus malin du 18ème arrondissement est le premier d'un dyptique. C'est la curiosité qui va pousser Jérôme à coller aux basques d'un tueur à gages plus qu'énigmatique.

Même quand le devoir - ou les finances en péril - ne l’y obligent pas, Jérôme K. Jérôme Bloche enquête. Cette fois, il s’intéresse à une jeune fille un peu amochée, qui s’est visiblement adressée à lui par erreur. Éliminer des individus, même abominables, ne figure pas dans les compétences du détective. En tirant les fils, Jérôme découvre alors l’identité du tueur que cherchait à engager la demoiselle. À sa poursuite, il se jette forcément dans les ennuis, mais toujours avec sa motivation juvénile.

Une fois n’est pas coutume, cet épisode n’est pas un one-shot. Il faudra attendre la deuxième partie pour connaître l’issue de cette aventure. Dodier a choisi comme déclencheur un thème récurrent dans l’actualité : la maltraitance conjugale. Une fille veut punir son beau-père qui cogne sur sa maman. Ce qui nous permet au passage un portrait de patron de bistro violent et facho bien torché.

Jérôme K. Jérôme Bloche - T19 : Un Chien dans un jeu de quilles - Dodier - Dupuis

Mais comme toujours, outre le caractère attachant de Jérôme, c’est le Paris de Dodier qui magnifie cette série. Que ce soient dans les ambiances nocturnes, les immeubles ou les intérieurs, il brille de virtuosité graphique. Assurément un des meilleurs portraitistes de la capitale, en particulier du 18ème, qu’il connaît au trottoir près.

Du polar urbain décalé, toujours un peu gentil, mais qui réussit à habiller les bons sentiments avec suffisamment de suspense et de profondeur humaine.

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?