Écoutez les interviews et émissions d'ActuaBD
Apple Podcast Spotify Podcast Google Podcast

Jessica Blandy - T24 : Les Gardiens - par Renaud et Dufaux - Dupuis

25 juillet 2006 0 Albums par David TAUGIS
Dupuis 🛒 Acheter
  • La fin d'une série, la fin d'une héroïne. Jessica Blandy, créée en 1987 par Jean Dufaux et Renaud, tire sa révérence avec ce 24ème album. Au menu : comme toujours des femmes troubles et des tueurs aigris.

Jessica Blandy nous quitte, ce dernier tome n’aura pas de suite. Pour cet album exceptionnel, les auteurs se sont offerts une pagination plus longue : 54 planches.

L’histoire de ce volume 24 évoque la plupart des autres épisodes : un personnage venimeux, en l’occurence une petite fille, fait régner la terreur autour d’elle. Jessica aura à l’affronter en passant par divers tueurs à gages, dont une véritable armada équipée comme une milice, et une femme solitaire, misanthrope, et forcément attirante.

Un classique avec Dufaux, les relations entre femmes restent au premier plan, de même que l’exploration du mal, dans un tourbillon de haine et de désir de meurtre. Dans Les Gardiens, Dufaux n’a pas non plus oublié de disséminer de nombreuses références à d’autres albums de la série. Avec toujours, aussi, une chanson en guise de fil rouge. Ici, le mythique Surf’s Up des Beach Boys (un titre qui devait figurer sur l’album maudit du groupe, à la fin des années 60.)

Plus que jamais, Renaud a épuré les décors, ne gardant que les ombres menaçantes des buildings et les regards torves des porte-flingues. Les couleurs évoquent la plupart du temps le soleil couchant, tout un symbole.
Dufaux offre à ses lecteurs une postface. Deux pages assez amères et nostalgiques, évoquant non seulement Jessica Blandy mais également tout ce qui va autour : "Cette solitude, je crois que Blandy ne la supporte plus .... vous ne pouvez pas l’aider. Nous ne pouvons pas l’aider" écrit le scénariste. Qui n’oublie pas de rendre hommage à Renaud, dont le style s’est magnifié au fil des albums.

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Newsletter ActuaBD