Jessica Jones : L’Enfant pourpre – Par Kelly Thompson, Mattia De Iulis & Felipe Andrade – Panini Comics

4 novembre 2019 0 commentaire
  • Choisie par Brian M. Bendis (le co-créateur du personnage) pour prendre sa relève, la scénariste Kelly Thompson démontre avec cet album son apport bénéfique à l'univers de la détective privée.

L’Enfant pourpre est un récit du début de l’année 2019 (pour la parution américaine) que l’on découvre en intégralité avec cet album. Sa couverture ne ment pas : sans crier gare, la fille de Jessica Jones et de Luke Cage devient totalement violacée du jour au lendemain... Serait-ce là un forfait accompli par le pire ennemi de Jessica, à savoir l’Homme-pourpre ?

Kelly Thompson a décidé de frapper fort avec cette intrigue, en faisant se rencontrer les peurs les plus profondes de Jessica et ce qu’elle a de plus précieux : sa fille.

Avec une justesse déconcertante, Kelly Thompson va torturer sa principale protagoniste : est-ce que le changement de couleur de peau de sa fille est temporaire ? Est-ce que l’homme-pourpre est revenu d’entre les morts pour se venger [1] ? Est-ce que l’homme-pourpre l’aurait violée sans qu’elle ne le sache avant la naissance de sa fille [2] ? Est-ce que Luke est bien le père de sa fille dans ces conditions ?

Bien décidée à sauver sa famille, Jessica va mener l’enquête... et se retrouver confrontée à ses vieux démons, comme l’alcool. Le désespoir et les verres de whisky vont pousser Jessica à être plus radicale que d’ordinaire, le personnage n’étant pourtant pas connu pour mettre des gants quand il s’agit de mener ses affaires.

Au-delà d’une intrigue qui nous a plu et qui joue beaucoup sur les apparences ainsi que les faux-semblants (la menace de l’Homme-pourpre oblige), nous avons particulièrement apprécié le fait que cette affaire soit l’occasion d’introduire des coopérations plus ou moins attendues : Carol Danvers vient ainsi prêter main forte à son amie, Daredevil (qui a eu récemment à faire avec l’Homme-pourpre) prête une oreille attentive aux déboires de l’autre héroïne vivant dans le quartier de Hell’s Kitchen, et nous avons finalement Emma Frost qui entre aussi dans la danse !

Jessica Jones : L'Enfant pourpre – Par Kelly Thompson, Mattia De Iulis & Felipe Andrade – Panini Comics
Frost et Jones, un duo de dures-à-cuires auquel nous n’avions pas pensé !
© Marvel

Cela a été une très belle surprise de voir cette anti-héroïne s’échapper temporairement des pages des revues X-Men : la puissante télépathe prête ainsi ses dons mutants à Jessica pour résister aux probables assauts mentaux de l’Homme-pourpre. Avec deux caractères aussi bien trempés, Kelly Thompson s’amuse à faire vivre un duo électrique qu’on n’avait pas vu venir et qui assure totalement le spectacle !

Une intrigue forte, un développement intéressant à suivre, une écriture fine et parfois intimiste des personnages qui frappe sa cible... Kelly Thompson nous a totalement convaincus avec cet album, porteur d’espoirs fondés pour la suite de son parcours aux côtés de la détective privée. Un album que l’on vous recommande chaudement de lire, d’autant plus que les dessinateurs Mattia De Iulis et Felipe Andrade lui offrent des pages de haut standing.

(par Romuald LEFEBVRE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Jessica Jones : L’Enfant pourpre. Par Kelly Thompson (scénario), Mattia De Iulis et Felipe Andrade (dessins). Traduction de Jérémy Manesse. Panini Comics, collection 100% Marvel. Sortie le 9 octobre 2019. 128 pages. 18,00 euros.

[1Captain Marvel (Carol Danvers) a pourtant récemment littéralement envoyé l’Homme-pourpre vers le Soleil, pensant ainsi définitivement le tuer.

[2L’Homme-pourpre a le pouvoir de manipuler les gens à leur insu, il a ainsi brisé la jeune héroïne qu’était Jessica en abusant d’elle de nombreux mois quelques années auparavant.

  Un commentaire ?