Jirô Taniguchi, une anthologie - Casterman (traduction Patrick Honnoré et Ghersande Mauvais)

2 février 2011 0 commentaire
  • Adoubé par la presse généraliste, largement traduit depuis une quinzaine d'années en France, Taniguchi est désormais une figure incontournable du seinen et du gekiga. Cette volumineuse anthologie regroupe deux albums déjà parus, augmentés de deux histoires inédites.

La noblesse de l’écrin est à la hauteur du statut acquis par l’auteur : majestueuse. 500 pages sous reliure cartonnée, avec signet et jaquette. 13 nouvelles graphiques en tout, dont deux inédites, en fin d’ouvrage : la Lune finissante et Une Lignée centenaire.

Les histoires courtes ici regroupées figuraient dans deux recueils publiés séparément en 2005 pour la version française : Terre de rêves et L’Homme de la Toundra. Les familiers de l’œuvre de Taniguchi retrouveront ses thèmes de prédilection : relations hommes/animaux (familiers ou non), familles fragilisées, récits de montagne...

D’une manière générale, les personnages du mangaka sont souvent épris de justice, fidèles aux traditions et à leur famille, et toujours courageux. Quand Taniguchi se contente d’illustrer des scènes plutôt banales (les cycles de vie des chiens et chats), il ne s’avère guère passionnant, et plutôt tourné vers les lecteurs adolescents. Lorsqu’il s’agit d’études psychologiques comme dans certains de ses récits de montagne, il se montre plus convaincant.

Les deux inédits sont à l’image du recueil : inégaux. Une Lignée centenaire retrace le destin d’une "dynastie" de bergers allemands, avec l’évocation de leur carrière durant la Seconde Guerre mondiale : poussif et tire-larmes.

La lune finissante est plus étonnant : un western centré sur une vengeance, avec, comme dans Sky Hawk, un justicier japonais au milieu des vils yankees. L’occasion de découvrir -pour la première fois semble-t-il- une scène érotique dans un manga de Taniguchi.

Avec ses moments forts et ses tendances à la sensiblerie, Une anthologie reflète l’œuvre de Taniguchi telle qu’on la connaît en France (il reste nombre de récits inédits). Un recueil qui donne une juste vision de ses thèmes récurrents.

Reste son art incomparable du paysage et des milieux urbains...

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre chez Amazon
Commander ce livre à la FNAC

Jirô Taniguchi, sur ActuaBD.com, ce sont aussi les chroniques de :
- Les années douces, tome 1
- Mon Année
- Un Ciel radieux
- Encyclopédie des animaux de la préhistoire
- Le Gourmet solitaire
- K
- La Montagne magique
- Le Promeneur
- Quartier Lointain T2
- Le Sauveteur
- Le Sommet des Dieux T3 et T2
- Seton, le naturaliste qui voyage T4 et T2
- Au Temps de Botchan
- Un Zoo en hiver

  Un commentaire ?