Jock : "J’aime dessiner des personnages extrêmes."

16 février 2019 0 commentaire
  • Moins célèbre que Frank Miller et Paul Dini, ses compagnons de route en France, Jock était aussi présent pour fêter les 80 ans du Chevalier noir dans la cité angoumoisine. Présent dans l'industrie des comics depuis environ 20 ans, l'artiste britannique est aussi célèbre pour ses travaux de "concept artist" au cinéma et ses travaux réalisés pour Mondo, une société notamment spécialisée dans la création d'affiches, jaquettes et autres posters.

Jock s’est assez vite imposé dans le genre horrifique en travaillant sur des séries comme "Hellblazer", "Judge Dredd", "Batman" ou encore "Wytches" - brillante réinterprétation du mythe des sorcières - et en réalisant de nombreuses couvertures et posters pour des oeuvres horrifiques, de "Swamp Thing" à "Halloween" en passant par "The Thing". On peut aujourd’hui le considérer comme un artiste majeur du Batman moderne.

Avez-vous déjà lu de la bande dessinée française ?

J’avais quelques numéros de Heavy Metal, « Métal Hurlant  » c’est comme ça que l’on dit ? (rires). C’est ce que j’ai lu de plus proche de la bande dessinée française.

Vous avez un style particulier... Quelle est votre méthode de travail ?

Je travaille plutôt traditionnellement avec de la peinture et de l’encre et j’utilise Photoshop pour les couleurs, et parfois pour les couvertures. Je ne dessine pas les personnages de manière Mainstream. Batman est vraiment le personnage idéal pour moi, parce que j’aime dessiner les ombres, et cela sied bien au personnage.

Jock : "J'aime dessiner des personnages extrêmes."
Un extrait de l’Artbook de Jock.
Jock (dessin)

Nous vous présenterons comme un artiste majeur du Batman moderne, est-ce le cas ?

Merci ! Je ne le sens pas comme tel, mais c’est un honneur d’être ici avec Paul Dini et Frank Miller, je suis très chanceux....

"Sombre Reflet" une des meilleures histoires récentes de Batman.
© DC Comics / Jock (Dessin)

Que représente Batman pour vous ? ?

Il peut tout faire, c’est pour cela que c’est un si bon personnage ! Évidemment, il représente la justice, il essaye de faire du monde un endroit meilleur. On peut faire n’importe quelle type d’histoire avec lui. Je l’ai découvert avec la série TV des années 1960, qui est une comédie, et je l’ai aimé à l’époque, puis dans les 1980 avec « The Dark Knight Returns », « Batman Year One », « Arkham Asylum  » et « Killing Joke » qui présentait une version totalement différente du personnage. En grandissant, j’aime toujours autant ce personnage. Il peut s’adapter à tout, c’est ce que j’aime chez lui.

Vous dessinez un Batman ultra-violent et hyper-armé dans "The Batman Who Laughs". Que pensez-vous d’un tel Batman ?

Oui, c’est un personnage qui s’appelle le Grim Knight, qui est le suite logique de la question " - Que deviendrait Batman s’il devient de plus en plus violent et utilisait des armes à feu ?" C’est une version alternative de Batman, venant du Multiverse qui nous raconte ce qu’il se serait advenu du jeune Bruce Wayne s’il avait pris et utilisé l’arme avec laquelle Joe Chill a assassiné ses parents. Il faut être vraiment vigilant avec ce genre de personnage et de sujet. Il est vraiment ma partie préférée de cette histoire, il m’intrigue beaucoup, il y a du bon travail à faire dessus. Parce que Batman a toujours été violent. Mais vous le laissez entendre : il ne peut pas utiliser d’armes à feu, ou du moins, il ne devrait pas. Il utilise cette violence pour combattre le crime et leur infliger de la douleur... C’est un personnage violent, je n’ai pas d’objection à cela, ça fait partie du personnage. J’aime dessiner des personnages extrêmes.

Le "Grim Knight", une version alternative de Batman qui aurait mal tourné.
© DC Comics / Jock (Dessin)

Vous l’avez dit on peut faire n’importe quelle type d’histoire sur Batman, et l’horreur est une genre qui lui sied bien, et que vous affectionnez particulièrement.

Je suis plutôt connu pour avoir travaillé avec Scott Snyder, et il est plutôt réputé pour apporter des éléments horrifiques à son Batman. Il veut toujours faire des histoires glauques et dérangeantes. J’adore les films d’horreur, je fais aussi d’autres choses, comme des séquences d’action. Mais Batman peut très bien s’intégrer à l’horreur. Les histoires d’horreur sont les plus évidentes à raconter sur Batman.

Vous aimeriez faire des films d’horreur, en live action ou même en animation ?

Non, j’aime les films à peu près autant que les comics et j’ai été chanceux de travailler en tant que concept artist sur de nombreux films (Dredd, Batman Begins, Les fils de l’hommes, X-Men : Days of Future Past, Ex Machina...) J’ai réalisé à quel point il faut apprendre pour dessiner des comics : la lumière, la composition, la photographie, la réalisation... Il faut savoir faire tout cela. En travaillant sur des films, j’ai réalisé que cle passage de l’un à l’autre était assez naturel... Mais la réalisation, ce n’est pas quelque chose qui va m’arriver, j’ai encore beaucoup de comics à dessiner !...

"Wytches", brillante réinterprétation du mythe des sorcières par Jock et Scott Snyder.
© Image Comics / Jock (dessin)
Jock a notamment réalisé les très jolies couvertures de la série "Wolverine Max".
© Marvel Comics / Jock (dessin)

Que pensez-vous des films d’horreur d’aujourd’hui ?

Il y en a de très bons ! Vous savez, j’aime le genre des films d’horreur, mais je n’aime pas un horrible film d’horreur ! Les films que je n’aime vraiment pas ce sont les films où les bandes annonces vous rappellent sans cesse que cela va être effrayant, dans lesquels la musique vous dit quand vous allez avoir peur. Je préfères les histoires qui démarrent comme un film normal, et un twist vous fait basculer dans l’horreur. Mais il y en a de très bons en ce moment qui me redonnent foi dans le genre, comme « It Follows » par exemple.

Pouvez-vous nous parler de votre travail avec Mondo ?

J’ai rencontré Mondo par un ami à qui j’avais donné une liste de films dont j’aimerais réaliser les affiches, et c’était bien évidemment tous des films d’horreur. Parfois ils venaient me voir en me demandant si je voulais travailler sur un projet qui allait arriver bientôt dans leur catalogue... Mais maintenant, je passe quasiment tout mon temps à dessiner des comics, j’ai très peu de temps pour les posters. Il y a cinq posters en préparation. L’un d’eux est World’s End, pour compléter la trilogie formé par Hot Fuzz et Shaun of the Dead. Cela fonctionne plutôt bien, j’aime travailler avec eux, mais travaux préférés sont ceux effectués pour Mondo.

Un poster du très bon "Shaun of the Dead" réalisé pour Mondo.
© Mondo / Jock (Dessin)

Quelle différence faites-vous entre la réalisation d’un poster et celle d’une couverture de comics ?

C’est très différent. Le poster a besoin de plus de longévité. Les couvertures de comics fonctionnent en relation avec le contenu, tandis que le poster doit se suffire à lui-même, c’est une réflexion totalement différente.

Quelle est votre actualité ?

Je dessine actuellement The Batman Who Laughs avec Scott Snyder, c’est en six numéros. La suite de Wytches va arriver ensuite, et j’ai une autre série, Creator Owned, qui doit venir ensuite. Mais je serai ravi de continuer à travailler sur Batman...

"The Batman Who Laughs", un Batman cauchemardesque et horrifique, le personnage qu’il fallait à Jock.
© DC Comics / Jock (dessin)

Remerciements à Jock, Clémentine Guimontheil et l’équipe d’Urban Comics.

(par Vincent SAVI)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Bibliographie (VF) :

Wytches T. 1 - Scott Snyder (scénario) - Jock (dessin) - Urban Comics - 160 pages - 17,50 € - sortie le 13 novembre 2015 -> Lire notre critique

Batman : Sombre Reflet Intégrale - Scott Snyder (scénario) - Jock & Francesco Francavilla (dessin) - Urban Comics - 296 pages - 22,50 € - sortie le 18 novembre 2016

Green Arrow : Année Un - Andy Diggle (scénario) - Jock (dessin) - Urban Comics - 160 pages - 15,00 € - sortie le 22 novembre 2013

Losers T. 1 & 2 - Andy Diggle (scénario) - Jock (dessin) - Urban Comics - 384 pages & 416 pages - 28,00 € - sortie les 8 et 29 novembre 2013

Les Dossiers d’Hellblazer T. 2 : Pandemonium - Jamie Delano & Mike Carey (scénario) - Jock (dessin) - Urban Comics - 160 pages - 15,00 € - sortie le 20 septembre 2013

Snapshot - Andy Diggle (scénario) - Jock (dessin) - Urban Comics - 144 pages - 15,00 € - sortie le 8 novembre 2013

Batman T. 3 : Le Deuil de la Famille - Scott Snyder (scénario) - Greg Capullo & Jock (dessin) - Urban Comics - 176 pages - 17,50 € - sortie le 14 février 2014 -> Lire notre critique

All Star Batman T. 2 : Les Fins du Monde - Scott Snyder (scénario) - Jock, Tula Lotay, Francesco Francavilla & Giuseppe Camuncoli (dessin) - Urban Comics - 144 pages - 15,50 € - sortie le 2 mars 2018

Superman : American Alien - Max Landis (scénario) - Jock, Nick Dragotta, Tommy Lee Edwards, Joëlle Jones, Jae Lee, Francis Manapul & Jonathan Case (dessin) - Urban Comics - 216 pages - 19,00 € - sortie le 8 septembre 2017 -> Lire notre critique

  Un commentaire ?