Joker : l’homme qui rit - Par Ed Brubaker, Doug Mahnke & Collectif - Urban Comics

7 octobre 2019 0 commentaire
  • En 1987, Frank Miller racontait les origines définitives du Chevalier noir dans Batman : Année Un (Year One), et terminait son histoire sur la promesse d'une nouvelle menace pour notre justicier masqué : le Joker. En 2005, Ed Brubaker et Doug Mahnke ont décidé de donner suite à ce récit culte, en racontant la première rencontre entre Batman et le clown-prince du crime. Un récit publié récemment chez Urban, à l'approche d'un certain film qui doit sortir en salle...

Depuis peu, un homme-chauve-souris parcourt les toits de la sinistre Gotham City la nuit tombée, s’attaquant à la pègre et à la corruption qui gangrène la ville. Mais voilà qu’un adversaire hors du commun se dresse sur sa route, il ne s’agit pas d’un baron du crime, d’un politicien corrompu ou d’un simple braqueur, mais d’un illuminé grimé en clown et au sens de l’humour tordu qui fait souffler un vent de terreur sur la ville. Il ne semble obéir qu’à la logique du chaos et de la peur.

Joker : l'homme qui rit - Par Ed Brubaker, Doug Mahnke & Collectif - Urban Comics
Une nouvelle menace que le Chevalier noir a du mal à appréhender.
© DC Comics / Dessin : Doug Mahnke

Pour raconter son histoire, Ed Brubaker poursuit le mode de narration employé par Frank Miller dans Batman : Année Un : en alternant les monologues internes du justicier masqué et ceux du capitaine James Gordon. Les deux hommes, qui seront amenés à devenir deux proches amis, en sont ici au début de leur relation, et cette narration permet de bien comprendre la psyché des deux personnages, la manière qu’ils ont de s’appréhender ainsi que l’effet que provoque sur eux l’apparition du Joker, un personnage qui marquera durablement leur futur, pour le pire.

On appréciera de retrouver un Batman débutant encore solitaire qui apprend à collaborer avec Gordon, qui n’est pas encore commissaire et tente tant bien que mal de lutter contre la corruption. Sans être à la hauteur du chef-d’œuvre de Miller, Brubaker signe ici un récit sous forme d’enquête bien ficelée qui s’inscrit parfaitement dans la continuité d’Année Un.

Les amateurs du Batman y reconnaîtront l’influence de The Laughing Fish ! et Sign of the Joker !, deux récits de Steve Englehart et Marshall Rogers publiés dans Detective Comics #475 et #476 en 1978 et qui ont servi d’inspiration à Ed Brubaker et qui étaient déjà à l’origine de l’un des meilleurs épisodes de Batman : The Animated Series en 1993. Deux numéros que l’on peut retrouver en VF dans l’album Batman : Dark Detective chez Urban Comics.

L’homme qui rit...
© DC Comics / Dessin : Doug Mahnke

Quant à la partie graphique, Doug Mahnke livre une prestation plutôt réussie, on retiendra surtout un découpage très dynamique et un sens du storytelling maitrisé. Derrière ce titre en référence à un célèbre roman de Victor Hugo qui n’est pas étranger à la création du Joker, le duo d’auteurs nous livrent donc un très bon one-shot racontant la première rencontre de deux fous, qui seront amenés à devenir adversaires dans la lutte éternelle de l’ordre contre le chaos.

Pour compléter cet album, l’équipe d’Urban y a adjoint le récit "Cibles mouvantes" de la série Gotham Central, qui raconte les nuits et journées des policiers de Gotham City. Dans cette histoire de très bonne facture toujours scénarisé par Ed Brubaker - et Greg Rucka - les membres du GCPD (Gotham City Police Department) se retrouvent coincés dans la lutte entre Batman et le Joker.

On ne comprend pas réellement cet ajout à l’album - le récit étant déjà publié dans le deuxième tome de Gotham Central, mais cela reste un complément de qualité toujours bienvenu . On ne saurait que trop vous conseiller cette excellente série sur la police de Gotham City qui s’intéresse au quotidien d’individus normaux dans une ville de super-héros et de psychopathes.

Joker : L’homme qui rit est donc excellent complément pour les fans du Chevalier noir et une excellente porte d’entrée pour les néophytes.

(par Vincent SAVI)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Joker : l’homme qui rit - Ed Brubaker & Greg Rucka (scénario) - Doug Mahnke, Michael Lark & Stefano Gaudiano (dessin) - David Baron & Lee Loughridge (couleur) - Philippe Touboul & Alex Nikolavith (traduction) - Urban Comics - 168 pages - cartonné - 18cm x 28cm - 15,50 € - sortie le 27 septembre 2019

Contenu vo : Batman : The Man Who Laughs & Gotham Central : Soft targets #12-15 publié chez DC Comics

À lire sur ActuaBD :
- Plongez dans la folie avec le premier trailer de "Joker" !
- "Joker" se dévoile dans un nouveau trailer !
- Joker : le long-métrage remporte le prestigieux Lion d’or du meilleur film à la Mostra de Venise
- Joker : le maître de l’horreur John Carpenter va écrire une histoire du clown psychopathe
- "White Knight" de Sean Murphy : déjà un classique dans l’univers Batman
- Joker Anthologie - Collectif - Urban Comics
- Empereur Joker - Par Jeph Loeb, J. M. DeMatteis, Joe Kelly et Ed McGuinness - Urban Comics
- Arkham Asylum - Par Grant Morrison et Dave McKean - Urban Comics

  Un commentaire ?