« Joseph Gillain une vie de bohème », Prix Papiers Nickelés / SoBD 2021

  • Depuis 2013, le Prix Papiers Nickelés SoBD récompense chaque année un ouvrage remarquable sur la bande dessinée et le patrimoine graphique imprimé, paru dans l'année (entre novembre 2020 et octobre 2021). Il est associé au festival SoBD qui a lieu à Paris et qui ferme ses portes dimanche soir. L’annonce du Prix est faite dans le Musée éphémère du SoBD.

Cette année, il a été décerné à la monumentale monographie de Joseph Gillain alias Jijé par François Deneyer , un auteur que Charles-Louis Detournay avait rencontré pour ActuaBD.com lors de la parution de son ouvrage en novembre 2020.

« Publiée par les éditions du Musée Jijé, "Joseph Gillain, une vie de bohème" est un ouvrage imposant tant par la précision du travail que par l’immense richesse de l’iconographie que François Deneyer a recueillie, notamment concernant l’œuvre de Gillain, dit le communiqué. […] Jijé est trop resté dans l’ombre, il méritait d’être mis en lumière et le livre de Français Deneyer s’en charge d’une manière exemplaire. »

De fait, ce grand dessinateur méconnu parce que trop éclectique, a fondé "l’école de Charleroi" (ou de Marcinelle) et accompagné de talents comme Franquin, Morris, Will, Giraud et Mézières . Il a aussi influencé une floppée d’autres avec talent et bonne humeur. Le remarquable travail de François Deneyer lui rend justice de façon éclatante.

«  Il a dépassé d’une courte tête le formidable ouvrage « Dragon Ball, une histoire française de Bonthavy Suvilay (Presses Universitaires de Liège)  » nous dit Yves Frémion, fondateur du Prix Papiers Nickelés.

Pour une fois que la BD franco-belge supplante les mangas, on ne va pas se plaindre…

« Joseph Gillain une vie de bohème », Prix Papiers Nickelés / SoBD 2021
L’ouvrage a été distingué parmi une belle brochette d’ouvrages sur la BD

(par Didier Pasamonik (L'Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • Prix amplement mérité même si d’autres livres de la sélection étaient également dignes d’une place d’honneur.
    Il y avait une nécessité d’avoir une biographie de référence totale sur Jijé.
    Cela évitera les approximations à venir à son sujet.
    Ainsi on pourra travailler encore de longues années sur la production et surtout l’influence de Jijé dans la bande dessinée européenne d’après-guerre avec une base très solide (et passionnante !) comme point d’encrage.

    Répondre à ce message

  • Kudos
    7 décembre 2021 20:08, par Gebran

    Un honneur bien mérité. Cette biographie est un travail monumental de recherche et d’érudition. Il rend enfin à Jijé l’hommage qu’il mérite. Un chef-d’œuvre qui aura sa place dans toutes les bibliothèques des amateurs avertis de BD.

    Répondre à ce message

Newsletter ActuaBD