Journal d’une bipolaire - Par Emilie & Patrice Guillon et Sébastien Samson - La Boîte à bulles

6 décembre 2010 1 commentaire
  • Un journal dessiné à trois mains, qui nous fait plonger dans la vie de Camille, découvrant sa maladie après un choc émotionnel. Bipolaire : comprendre beaucoup de dépression, et quelques épisodes de joie trop intense... Une grande réussite.

À l’image d’autres récit biographiques récents, comme le formidable Les ensembles contraires, Journal d’une bipolaire passionne de bout en bout. Étudiante vivant une idylle transatlantique avec un Québécois, Camille sombre dans la déprime au moment de franchir le pas du grand voyage vers Montréal. Dès lors, elle se montre incapable de réaliser ses projets, notamment finir ses études, passer un concours... Sa famille se mobilise, d’abord surprise, puis résignée.

Patrice Guillon avait scénarisé Dans la secte, chez le même éditeur, et on retrouve ici sa maîtrise pour évoquer un personnage vivant une forme de malédiction. L’album ne se contente pas d’égrener les différents séjours en hôpital de Camille, mais s’enrichit des doutes et des joutes entre le père (Patrice Guillon donc) et sa fille, au centre de ce récit. Car cette BD fait aussi, d’une certaine façon, partie de la thérapie.

Journal d’une bipolaire émeut, souvent, dans les épisodes ou la lutte pour retrouver un moral acceptable s’avère impossible. La tentative de suicide de Camille, dans la maison de sa grand-mère, constitue une scène bouleversante.

Pour autant, ce superbe one shot s’oxygène de nombreux moments de vie, de partage, d’amitié. On découvre l’univers de centres de santé ou les patients font la fête, s’épaulent, se soutiennent. On plonge, le temps d’un job d’été, dans le petit monde des castmembers d’euro-Disney...

Joliment découpé en chapitres aux titres de chansons populaires, dont le clin d’œil d’une ironie époustouflante "quelque chose en toi... ne tourne pas rond" de Téléphone, Journal d’une bipolaire n’est rien moins qu’une petite merveille.

Journal d'une bipolaire - Par Emilie & Patrice Guillon et Sébastien Samson - La Boîte à bulles

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • patriceguillon@free.fr
    8 décembre 2010 14:34, par Patrice Guillon (Pierre Henri)

    Bonjour David,

    Merci pour cet article qui me fait chaud au cœur (par ce temps, ça fait encore plus de bien !)

    Pour info, je serai en dédicace avec Nicolas Wild (Kaboul disco) et Jean-Christophe Pol (La maison dans les blés, Du riffifi chez les clébards) tous les 2 à la Boîte à Bulles, dimanche prochain 12 décembre à la librairie "La lettre ouverte", 213 rue de la convention, Paris 15e, à partir de 15 h.

    Bien cordialement
    Patrice Guillon

    Répondre à ce message