Journal de guerre (T.4) 1917- Par Tardi & Verney - Casterman

7 août 2009 0
  • Jamais lassé de dénoncer les horreurs de la Grande Guerre, Tardi a choisi une parution mensuelle sous forme de journal pour évoquer chacune des années noires de 14-18. Ce quatrième numéro s'attarde sur le moment charnière ou les États-Unis s'engagent aux côtés de la France, l'Angleterre et l'Italie.

Tardi n’en aura probablement jamais fini avec la Guerre de 14. Avec ce Journal de guerre, assisté de Jean-Pierre Verney, spécialiste désormais incontournable de la question, il en détaille des épisodes-clés.

L’objectif des auteurs, depuis le temps (presque 30 ans) qu’ils traitent le sujet, reste la vérité, et le point de vue du soldat de base sur toutes les horreurs qui jonchent ces pages d’histoire.

En 1917, outre les amoncèlements de morts de part et d’autre du front, notamment dans les tranchées, c’est l’arrivée des soldats américains qui fait évènement. Avec leurs beaux uniformes et leurs brosses à dents, à n’en pas douter, ils vont terrasser les Boches...

Et pendant ce temps, les grognards du Chemin des Dames continuent à tomber, tout comme les malheureux Sénégalais envoyés en première ligne...

Le format journal, avec des pages plus larges qu’en album, donne plus de force encore à ce récit de guerre. Le traitement des couleurs, volontairement limitées, s’adapte parfaitement au gris des combattants, et du ciel des Flandres.

Certes, le texte de Verney, un peu trop dense en fin de volume, aurait pu être aéré. Mais le travail des auteurs, unique en son genre, n’a pas d’équivalent, pour le curieux, amateur d’histoire, et plus encore pour tous les collégiens, lycéens et étudiants.

Pour des générations, la signature Tardi-Verney s’impose comme un label de justesse et de sérieux au regard de ce massacre de 14-18.

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Le n°5 (1918) et le n°6 (1919) paraîtront le 19 août.

Commander ce livre chez Amazon

Commander ce livre à la FNAC

  Un commentaire ?