"Journaux troublés" : beau comme un livre de Stephen King

27 octobre 2020 0 commentaire
  • Étonnant album, à la fois livre-objet et encyclopédie des maladies mentales racontées par le dessin... Un voyage déroutant et hypnotique aux limites de la folie !

« Bipolarité », « hypocondrie », « paranoïa », « obsession compulsive », « narcissisme »... tout le monde connaît ces termes. Mais que dissimulent-ils réellement ? Cet ouvrage aborde treize maladies psychiatriques à travers des extraits de journaux intimes de patients d’un asile imaginaire : l’Arion Asylum.

L’un après l’autre, ces troubles mentaux se racontent, accompagnés d’une illustration, d’une parabole animalière ; puis s’ensuit une transcription émotionnelle sous forme de bande dessinée, avant de terminer par une description succincte de la maladie.

"Journaux troublés" : beau comme un livre de Stephen King
Dans l’introduction, des personnages pénètrent dans l’Arion Asylum et ouvre les dossiers des patients...

La collection Métamorphoses a le chic pour nous entraîner sur de nouveaux et étranges territoires, tout en continuant à dévoiler de nouveaux modes graphiques envoûtants.

Ce nouvel album Journaux troublés en est le parfait exemple : accompagné d’une introduction et d’une conclusion muettes qui symbolisent le treizième patient, douze maladies mentales sont analysées par le biais des dossiers archivés dans un drôle d’établissement à l’abandon.

Sur le principe des nouvelles, c’est l’art qui devient le catalyseur des maladies, comme si le patient avait recours à la poésie, à la peinture, à l’encyclopédie et à la bande dessinée pour tenter d’exprimer ce qu’il ressent.

L’écrivain Sébastien Perez et l’artiste Marco Mazzoni se livrent dès lors à des expérimentations narratives d’autant plus construites qu’elles sont récurrentes, pour dépeindre chaque trouble. Le jeu sur le trait et les couleurs, ainsi que les liens entre les illustrations et les textes sont passionnants à relier à la maladie dont il est question. Le résultat est saisissant, entre parabole animalière et fable fantastique, vision surnaturelle surgie de l’esprit humain.

Accompagne d’ailleurs le récit, une affiche qui rassemble douze éléments éparpillés dans l’album, afin d’en former un treizième, glorifiant ce centre névralgique aux troubles insondables : le cerveau humain.

Les différents dessins composent une fresque...

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Journaux troublés - Par Sébastien Perez & Marco Mazzoni - Soleil, collection Métamorphoses

Illustrations : © Editions Soleil, 2020 – Perez, Mazzoni

  Un commentaire ?