Kamakura Diary T1 - Par Akimi Yoshida - Kana

23 avril 2013 0
  • Sachi, Yoshino et Chika Kôda apprennent le décès de leur père, qu'elles n'ont pas vu depuis la séparation de leurs parents, il y a de cela quinze ans. Elles se rendent à Yamagata pour les funérailles... et se découvrent une petite sœur! L'amorce d'une très belle chronique familiale.

Sachi, l’aînée, Yoshino, la cadette et Chika la benjamine vivent ensemble dans la vieille maison familiale, à Kamakura. Quinze ans plus tôt, alors que Yoshino avait sept ans, leur père à quitté leur mère pour une autre femme. Deux ans plus tard leur mère se remariait et laissait ses filles aux bons soins de leur grand-mère, aujourd’hui décédée.

La mort du père entraîne une plongée dans l’histoire ignorée de cet homme. Sachi, Yoshino et Chika découvrent qu’il eut une fille, Suzu, désormais orpheline. En effet, après la mort de la mère de celle-ci, leur père se remaria. Mais sa veuve semble ne pas souhaiter s’occuper de la collégienne issue d’une précédente union. Les trois sœurs Kôda rentrent donc à Kamakura avec une petite sœur dans leurs bagages !

Kamakura Diary T1 - Par Akimi Yoshida - Kana

À partir de cette situation initiale, Kamakura Diary se présente sous la forme d’une chronique de la vie de jeunes femmes reconstruisant la cellule familiale en dehors des modèles parentaux classiques. La galerie de portraits est de suite convaincante : dans des rôles a priori typés, les héroïnes se comportent avec un naturel évident et en deviennent immédiatement attachantes.

Le lecteur est ainsi appelé à faire leur connaissance, à appréhender par petites touches leur(s) histoire(s), à saisir les enjeux propres à chacune d’entre elles, propres à chacun des âges qu’elles représentent. Les intrigues se ramifient donc autour de Sachi, Yoshino, Chika et Suzu, et ouvrent des récits aux tonalités diverses, légers ou graves.

Tour à tour sensible et drôle, simple et mature à la fois, ce premier volume constitue une véritable bouffée d’air frais. Akimi Yoshida débute là un manga qui s’annonce de grande qualité.

Kamakura Diary T1 - Par Akimi Yoshida - Kana

(par Aurélien Pigeat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?