Kennes adapte ses best-sellers jeunesse avec Alcante

7 décembre 2014 0 commentaire
  • Après avoir conquis le lectorat des romans jeunesse avec "La Vie compliquée de Léa Olivier" et "L'Incroyable Histoire de Benoit-Olivier", Kennes Editions transpose ces deux univers en bande dessinée, l'adaptation étant signé par un scénariste minutieux : Alcante. Efficacité et réussite sont au rendez-vous !

Ancien directeur général de Dupuis, Dimitri Kennes était une des pierres angulaires de MAD Fabrik avant que celle-ci ne soit vendue aux éditions Glénat. Il n’avait pas attendu ce rachat pour développer en 2013 Kennes Editions, une maison orientée vers les romans, la jeunesse ainsi que la bande dessinée. "En gros, je veux être éditeur généraliste, nous expliquait-il. « Peu importe le genre pourvu qu’il y ait le livre ! »" Kennes adapte ses best-sellers jeunesse avec Alcante

Concernant les bandes dessinées, Kennes visait effectivement large, avec Les Filles une série intimiste de Christopher, Bad Bartje une vision au vitriol de la politique belge, et Max et Bouzoukis, à mi-chemin entre la bande dessinée et les histoires illustrées, destinés au premier âge de la lecture.

Les succès des romans jeunesse en provenance du Québec

Mais c’est du côté des romans pour la jeunesse qu’il faut chercher les best-sellers de la jeune maison d’édition. La Vie compliquée de Léa Olivier nous emmène à Montréal, où Léa, 14 ans, vient tout juste d’emménager avec ses parents. Séparée de sa meilleure amie Marilou et de son amoureux Thomas, elle peine à se faire à son nouvel environnement, et à son école où les autres filles la snobent. Les échanges par mail et Skype lui permettent de briser sa solitude même si son Thomas ne se révèle pas très doué pour les relations à distance.

Les cinq romans parus en moins d’un an ont rencontré un remarquable engouement auprès du jeune lectorat féminin, prolongeant ainsi en Europe le succès rencontré au Québec. Il n’en fallait pas plus pour imaginer une adaptation en bande dessinée ! "Je ne veux pas m’installer comme une maison « BD », mais comme un éditeur, explique Dimitri Kennes, "Ce sont les projets qui me séduiront qui décideront de l’ampleur d’un genre ou d’un autre. Je crois aussi énormément au mélange et à l’interconnexion des genres : les adaptations de l’un à l’autre, etc."

Dimitri Kennes a donc été trouver le scénariste Alcante pour adapter ce succès jeunesse et Ludo Borecki qui a travaillé sur les Schtroumpfs, Robin Dubois, Johan et Pirlouit, etc.

Les planches reprennent l’univers des romans, avec les échanges électroniques et la vie à Montréal
Alcante, le scénariste des deux nouveautés de Kennes Editions
Photo : © CL Detournay

“J’avais envie de sortir un peu de mon créneau habituel et de faire quelque chose pour un public plus jeune, explique Alcante, Et c’est pour cela que j’étais très tenté lorsque Dimitri Kennes m’a proposé de transposer en bande dessinée ce succès de la littérature jeunesse. En le lisant, je me suis rendu compte que ce challenge s’avérerait plus compliqué que prévu, car les romans sont épistolaires et que Léa y parle surtout de ses sentiments ! Il a donc fallu adapter le contenu des livres pour les placer dans un contexte de dialogues et d’action, afin de rendre cela plus visuel. De plus, il a fallu faire un travail de synthèse car le roman fait 350 pages et il fallait tout ramener sur 46 planches, chaque album reprenant le contenu d’un livre !"

Si le défi d’adapter cette suite de mails et d’échanges sur Skype était effectivement difficile, le résultat n’en est que plus réussi. Alcante a recomposé les situations décrites dans les conversations entre les personnages, afin de donner un rythme efficace à la bande dessinée. Bien entendu, comme toute adaptation de roman, il a fallu faire un tri pour ne garder que l’essence, tout en rajoutant quelques éléments qui facilitent la compréhension générale. Mais les lecteurs de la première heure retrouveront les sentiments ressentis à la lecture des romans, tandis que celles (ou ceux) qui n’avaient pas encore été contaminés par le virus pourront entrer facilement dans ce monde d’adolescents pleins de sentiments.

Action et humour sont au rendez-vous pour Benoit-Olivier

"Je réalise également l’adaptation de la série “jumelle” de Léa Olivier : « L’Incroyable Histoire de Benoit-Olivier », prolonge Alcante, Pour lequel le personnage principal est un jeune garçon. Ce roman a été plus facile à adapter en ce qui me concerne, car (en caricaturant) Benoit-Olivier agit, alors que Léa Olivier réfléchit et ressent.”

Benoit-Olivier est le plus vieux, le plus grand et le plus rigolo de son école. Il est aussi le jeune au surnom le plus original. Il mène la vie dure à madame Béliveau, son enseignante de 6e année, une spécialiste de la mauvaise humeur, des dictées ennuyeuses, des copies et des retenues. Mais les vacances d’hiver arrivent enfin. Si ses parents pouvaient lui offrir le cadeau tant désiré et que la belle Maxim se décidait enfin à sortir avec lui, il serait l’ado le plus heureux du monde.

Cette autre adaptation de la seconde série de romans à succès de Kennes Editions vient également de sortir en librairie. Alcante retrouve Steven Dupré avec lequel il avait déjà réalité le T3 de Pandora Box ainsi qu’Interpol. Mais le style du dessinateur est bien entendu très différent dans cette série jeunesse, car il est résolument tourné vers l’humour. Les planches sont très expressives, et le travail des phylactères joue avec les codes de la bande dessinée pour transposer efficacement les tranches de vie mouvementées de Benoit-Olivier.

Avec cette sortie conjointe des deux tomes 1 adaptant ses best-sellers, Kennes réalise un beau doublé, et prouve ainsi qu’il maîtrise toujours parfaitement le média de la bande dessinée pour développer des univers attirants et bien construits. Chacune de ces séries devrait attirer le jeune public, et sera d’ailleurs suivie des adaptations des deuxièmes romans en 2015.

Les émois amoureux font partie de ’L’incroyable vie de Benoit-Olivier" au même titre que la vie de famille et les activités scolaires.

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ces adaptations :
- La Vie compliquée de Léa Olivier chez Amazon ou à la FNAC
- L’incroyable histoire de Benoît-Olivier chez Amazon ou à la FNAC

Sur le même sujet, lire Dimitri Kennes tourne la page de MAD Fabrik et fonde son propre label

  Un commentaire ?