Kevin Lucbert : Red And Blue Lines chez Huberty & Breyne (Paris)

19 juin 2021 0 Agenda par
  • Exposition

Du 19 juin au 24 juillet 2021, la galerie Huberty & Breyne a le plaisir de présenter, à Paris, dans son Espace rencontres, l’exposition Blue and Red lines de Kevin Lucbert, regroupant plus de trente oeuvres originales de l’artiste. Ces créations, entièrement réalisées au stylo bille, plongent le spectateur dans un récit rouge ou bleu composé de formes géométriques, de chimères et de paysages fantastiques.
Kevin Lucbert est un artiste français né en 1985. Diplômé en 2008 de l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris, section “Image imprimée”, il vit et travaille actuellement entre cette ville et Berlin. Lors de ses études il se lie d’amitié avec Yann Bagot et Nathanaël Mikles. Ensemble ils créent le collectif Ensaders et réalisent régulièrement des performances, des expositions et des ateliers de dessin.

En parallèle, Lucbert travaille pour The New York Times, Télérama, Les Échos,le groupe de presse Mondadori ou encore Starbucks, Hermès ou BIC. La Fondation BIC a intégré plusieurs pièces de l’artiste à sa collection d’art contemporain, récemment présentée au Centquatre-Paris.

Les références de Lucbert sont multiples (Alfred Kubin, Maurits Cornelis Escher, Philippe Mohlitz, François Schuiten et Benoît Peeters) et son style unique : il propose des paysages ou des scènes surréalistes, habités de traits fins ou de motifs géométriques. Son approche figurative tend vers une simplification et
une abstraction des formes : lignes droites, ombres, contrastes de blanc et de rouge ou de bleu. Son œuvre évoque l’art du collage en engendrant, par la réunion d’éléments hétérogènes, des récits inédits.

Blue and Red lines capture le spectateur dans une atmosphère onirique et bigarrée qui ne cessera plus de le hanter. Qu’il contemple une ville, une chambre à coucher ou une salle de musée, un élément étrange perturbe l’apparente tranquillité de la scène et provoque la curiosité. « Des lignes bleues et rouges », titre l’exposition avec modestie. Réponse joyeuse aux toiles de Barnett Newman (Who\’s Afraid of Red, Yellow and Blue) ? Allusion malicieuse à l’art minimal et
conceptuel ? Le travail de Lucbert suggère que la forme simple, en art, n’a pas dit son dernier mot, et qu’un trait, s’il est nouveau, peut modifier notre regard et l’univers. « Less is more », affirmait déjà Ludwig Mies van der Rohe – ce texte même apparaît soudain inutile face à l’efficacité de ces trois mots devant l’œuvre de Lucbert.

***

HUBERTY & BREYNE
36, avenue Matignon
75008 Paris

Du lundi au samedi
De 11h à 19h
Entrée libre


Par : HUBERTY & BREYNE

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.