Kim - Mèche Rebelle T1 - Zidrou et Matteo - Dupuis

2 septembre 2003 0 commentaire
  • Voilà le scénariste Zidrou sur un terrain où on ne l'attendait pas ! Scénariste humoristique (Le Boss, entre autres), pilier du journal Spirou, le voici aux commandes du scénario d'un récit fantastique de 46 pages. Associé à un nouveau venu dans le monde de la BD, le dessinateur vénitien Matteo, il nous livre une histoire attachante et qui risque très fort de devenir une série à succès.

Ne vous attachez pas trop à elle : Kim doit mourir...
Kim a 15 ans. Elle est belle. Très belle. Elle déborde de vie. Une mèche rebelle orne son front. Et cependant, ne vous attachez pas trop à elle, car Kim doit mourir...
Nuit de Noël. Kim et Alicia, sa soeur aînée et grassouillette, jouent deux anges dans une pièce de théâtre. Après la représentation, les deux soeurs sortent dans la nuit glaciale et courent vers le fast-food le plus proche. Une DS noire survient, fauche Kim et prend la fuite. Fin du premier acte.

Dans les bureaux de la société Pro Tecto, le patron est furieux : Kim est une "élite majeure", c’est-à-dire qu’elle devait jouer un rôle capital dans l’avenir ! Il y a eu erreur de casting : ce n’est pas elle qui aurait dû se faire renverser ! La faute à qui ? À "Madame", froide exécutrice et conductrice de la DS ? A-t-elle scrupuleusement suivi les instructions de son Scriptor, sorte d’ordinateur portable qui contient toutes les données relatives au passé, présent et futur de chaque être humain ? Ou à Lorenzo, l’ange gardien de Kim, qui a eu un instant de distraction ? Peu importe. Maintenant que le mal est fait, autant finir le travail.

Le patron de Pro Tecto charge donc Madame d’aller achever son (sale) boulot et, par la même occasion, la jeune fille qui a été transportée dans le coma à l’hôpital. Mais Lorenzo, secrètement amoureux de Kim, ne l’entend pas de cette oreille et, avec la complicité d’un collègue un brin givré et de la propre soeur de Kim, va essayer de sauver son "élite majeure" des griffes de Madame. Quitte à violer les règles immuables et les procédures implacables de son terrible employeur...

(par JLM)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Voici donc le récit qui a fait pleurer Thierry Tinlot, le rédacteur-en-chef de Spirou. Bien que publié, à raison, dans une série tout public, il est vrai que cet album sort des canevas classiques de la bande dessinée traditionnelle. Dès le départ, nous voilà prévenus : ne vous attachez pas à l’héroïne, elle doit mourir. Dosant avec précision l’action et le suspens, ainsi que l’émotion, les auteurs parviennent en effet à nous captiver tout au long du récit. Début très prometteur donc pour cette nouvelle série, dont on attend avec impatience la suite.

  Un commentaire ?