Comics

King of Spies – Par Mark Millar & Matteo Scalera – Panini Comics

Par Romuald LEFEBVRE le 1er décembre 2022                      Lien  
Le prolifique Mark Millar nous revient avec une formule simple et efficace : imaginez un simili-James Bond soixantenaire à qui il reste seulement six mois à vivre… et qui décide en conséquence de laver le système qu’il a passé toute sa vie à protéger.

Série de quatre chapitres parue originellement en 2021, King of Spies raconte les déboires de Roland King, un agent secret britannique excellemment doué dans les missions qui lui sont confiées depuis des décennies. Dans la lignée de Kingsman, Mark Millar ne cache pas son attrait pour la figure populaire de James Bond, ou du moins, le malin plaisir qu’il peut prendre à tordre les clichés qui lui sont associés et en faire ressortir des scenarii détonants.

King of Spies – Par Mark Millar & Matteo Scalera – Panini Comics
© Netflix Entertainment, LLC/Panini Comics

Après une vie passée à assurer les intérêt des démocraties occidentales à travers le monde, Roland est de nos jours basé à Londres et se révèle un agent relativement discret, mais toujours efficace, au service de Sa Majesté. Blasé par les évolutions de la ville et du Royaume-Uni, un clou vient d’être planté à son cercueil : il est atteint d’un cancer en phase terminale et les médecins lui laissent tout bonnement six mois à vivre.

© Netflix Entertainment, LLC/Panini Comics

Irrité par l’attitude toxique des oligarques russes qui peuplent désormais son club londonien de gentlemen, Roland se demande si son travail qui avait pour objectif de garantir le bien-être du monde, n’a pas, au contraire, servi à protéger les monstres au cœur du système. Un accès de rage et des meurtres violents plus tard, Roland en est convaincu : s’il lui reste six mois à vivre, autant laver le monde de ceux, parmi les puissants, dont il connaît les plus sombres secrets.

© Netflix Entertainment, LLC/Panini Comics

Bien évidemment, le Royaume-Uni ne peut pas laisser partir ainsi un agent en vrille. Les services secrets chargent donc Atticus, le fils délaissé de Roland, de stopper son père. Egalement agent secret de renom, Atticus accepte avec joie la mission : tuer le père (absent) n’est alors plus une simple expression, mais carrément une possibilité pour lui !

L’intrigue proposée par Mark Millar est simple mais efficace. Le scénariste n’hésite pas à jouer la carte de l’action spectaculaire afin d’accrocher le lecteur, même s’il n’en oublie pas de développer son personnage principal. Ainsi, le personnage de Roland, tiraillé par les remords d’une vie dissolue et d’actions peu glorieuses, peut s’attirer la sympathie des lecteurs. On appréciera aussi le souci du scénariste de présenter de façon logique des personnages aux aspects différents, comme des jumeaux assassins porteurs de handicaps visibles.

© Netflix Entertainment, LLC/Panini Comics

Ce qui peut surprendre dans cet album, c’est que Mark Millar n’a manifestement pas perdu sa propension à s’opposer aux dérives des démocraties occidentales. Ainsi, pourra-t-on voir au fil de cet album, la mise en scène d’un discours anti-système quelque peu fourre-tout, sur le rejet de l’Union européenne, la sympathie envers le mouvement des Gilets jaunes en France, la dénonciation de la position de l’Église catholique vis-à-vis des crimes d’ordre sexuel en son sein ou encore le dégoût inspiré par l’aristocratie et la classe politique anglaise. Sont-ce là les idées clivantes du personnage principal ou de son auteur ? Nous laisserons les lecteurs seuls juges.

© Netflix Entertainment, LLC/Panini Comics

Porté par les très belles planches du dessinateur Matteo Scalera, violentes sur le plan graphique comme on peut désormais l’attendre d’une œuvre de Mark Millar, King of Spies remplit ses objectifs : il divertit et propose une vision de nos sociétés contemporaines. Les lecteurs qui apprécient l’écriture de Mark Millar devraient s’y retrouver avec ce nouvel album, les autres peuvent lui laisser sa chance.

(par Romuald LEFEBVRE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9791039111010

King of Spies. Par Mark Millar (scénario) et Matteo Scalera (dessins). Traduction de Laurence Belingard. Panini Comics. Sortie le 26 octobre 2022. 136 pages. 19,00 Euros.

Panini Comics ✍ Mark Millar ✏️ Matteo Scalera à partir de 17 ans Espionnage Royaume-Uni 🛒 Acheter 📖 Feuilleter
 
PAR Romuald LEFEBVRE  
A LIRE AUSSI  
Comics  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD