Kokkoku T3 - Par Seita Horio - Glénat

11 septembre 2015 0 commentaire
  • L'exploration du monde statique se poursuit. Avec cette fois-ci une attention toute particulière accordée à la figure du Régent, mystérieuse créature dont les lois structurent cet univers parallèle.

Les adeptes de la secte Amour Véritable continuent à mener la vie dure à Juri et aux membres de sa famille. Ceci dans le but de récupérer la fameuse pierre permettant d’entrer et de sortir du monde statique, ce plan de l’existence où le temps cesse de s’écouler et où ceux qui nous entourent se retrouvent figés.

Mais la tension s’avère telle et les situations engendrées si inextricables, que les conflits gagnent l’intérieur des deux camps, ce qui entraine une série de conséquences fâcheuses pour bien des personnages. Indice que nous sommes en présence d’un de ces récits plus matures à la mode en ce moment : les rebondissements nombreux semblent ne devoir laisser aucun personnage à l’abri.

Mais le plus intrigant - et le plus intéressant - dans ce troisième volume de Kokkoku réside dans l’exploration continue qui y est faite du background de la série. Et c’est sur la figure du Régent que se concentre à présent l’intrigue, mettant au jour une partie de ses origines, aussi sinistres que terrifiantes. Le travail sur l’atmosphère angoissante engendrée par le cadre et les personnages, et cette peinture d’un monde où le temps en suspens crée le suspense de l’action, constituent bien - on le voit clairement dans ce tome - les qualités premières de la série.

(par Aurélien Pigeat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Kokkoku T3. Par Seita Horio. Traduction Satoko Fujimoto et Anthony Prezman. Glénat Manga, collection Seinen. Sortie le 12 août 2015. 208 pages. 7,60 euros.

Commander le tome 1 chez Amazon ou à la FNAC
Commander le tome 2 chez Amazon ou à la FNAC
Commander le tome 3 chez Amazon ou à la FNAC

Lire la chronique du tome 1
Lire la chronique du tome 2

  Un commentaire ?