Kookaburra Universe - T6 : Le Serment Dakoïd - par Mitric & Péru - Soleil

18 août 2006 0 commentaire
  • Ce sixième tome s'attache aux Dakoïds, les redoutables guerriers de Kookaburra, le Space Opéra de Crisse. Dépaysement cosmique assuré.

Sur la planète Dakoïd, Oliha et Shassh s’apprêtent à choisir deux époux, comme le veut la tradition ancestrale. Mais Oliha s’interroge sur les origines de cette coutume qui cantonne les femmes à un rôle passif. La jeune Dakoïde trouve les réponses à ses questions au contact de Mavina, une Amazone venue lui "ouvrir les yeux". Par ce biais, les Amazones cherchent à organiser de l’intérieur le soulèvement des femmes Dakoïdes, première étape pour vaincre les plus féroces combattants de l’univers...

Au dessin sur le premier tome, Nicolas Mitric retrouve la série Kookaburra Universe ici comme scénariste. Après Dragan Preko, Taman Kha et Skullface, c’est au tour des Dakoïds, personnages les plus énigmatiques et les plus inquiétants de l’univers Kookaburra, d’être à l’honneur. Ces redoutables guerriers dissimulent un terrible secret, véritable talon d’Achille, qui pourrait bien sceller leur destin. La couverture montre clairement le contraste entre les hommes Dakoïds féroces et sanguinaires et les femmes plus fragiles et soumises. Mais, méfions-nous les apparences sont parfois trompeuses...

Kookaburra Universe - T6 : Le Serment Dakoïd - par Mitric & Péru - Soleil
Extrait de "Serment Dakoïd"
© Mitric/Péru/Soleil

A l’aide d’un découpage très dynamique, Olivier et Stéphane Péru illustrent avec force cet opus. Ils insufflent des sentiments dans cette tragédie qui ne se résume pas un grand combat intergalactique.
Le graphisme soigné et les couleurs dénotent bien le côté guerrier et dur des Dakoïds. Malgré tout, les femelles sont dessinées un peu trop humaines par rapport aux mâles.

Le Serment Dakoïd remplit bien son contrat, à savoir nous renseigner sur des personnages secondaires ou sur des évènements liés à l’intrigue principale de Kookaburra. Les fans de la série y trouveront sans aucun doute leur compte.

(par Laurent Boileau)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Lire la chronique du tome 3
Lire la chronique du tome 2

Commander cet album sur Internet

  Un commentaire ?