L’Encyclopédie curieuse et bizarre de Billy Brouillard, T. 2 : Les Chats - Par Guillaume Bianco - Métamorphose Soleil

19 décembre 2015 0
  • Le second volume de cette encyclopédie ouvre une porte d'entrée toute particulière au monde de Billy Brouillard ! Par un moyen aussi courant qu'apparemment inoffensif (les chats) et la réussite d'un récit central qui entraîne petits et grands dans un voyage plein de surprises. Et avec quel graphisme !

Guillaume Bianco nous l’avait expliqué : l’univers de Billy Brouillard sera composé de trois albums de la série-mère, mais également de séries satellites. On a ainsi déjà pu découvrir les Comptines malfaisantes (deux coffrets) et le premier volume de L’Encyclopédie curieuse et bizarre par Billy Brouillard dédié aux fantômes. Le second tome de cette encylopédie assez particulière vient de paraître : elle est consacrée aux chats !

Comme dans le précédent volume, ce second tome comprend des récits en bande dessinée, des parodies de publicités ou d’articles encyclopédiques qui apportent des informations tentôt passionnantes, tantôt déroutantes et drôles à propos des chats. Mais à la différence du premier volume, la partie médiane du livre est consacrée à un long récit de vingt-six pages de BD, et qui traite de Tarzan, le chat de Billy.

L'Encyclopédie curieuse et bizarre de Billy Brouillard, T. 2 : Les Chats - Par Guillaume Bianco - Métamorphose Soleil
© Éditions Soleil, 2015 – Bianco

En effet, les lecteurs du premier tome de Billy Brouillard se rappelleront que son chat (et sa disparition) étaient le fil rouge de ce volume introductif. Dans cette encyclopédie, on revoit donc la scène de leur rencontre, ainsi que les quatre cents coups qu’ils vont réaliser ensemble. Enfin, plus important que tout, on apprend d’où provient le sparadrap magique de Billy, qui lui confère son don.

D’entrée de jeu, on reste ébloui par la finesse du trait de l’auteur : la première page introductive témoigne du temps passé à chaque composition de planche, pour obtenir un trait à la fois rond, plein de mouvement et d’ombres. Bianco varie les mises en page et les thématiques. On peut donc ouvrir le livre presque n’importe où pour se laisser entraîner dans son univers poétique, mais toujours lié à l’initiation.

© Éditions Soleil, 2015 – Bianco

On appréciera le souci de cohérence de l’univers, car ce volume reprend les trois pages du premier tome de Billy Brouillard (2008) qui devaient être extraites d’une encyclopédie… qui n’était pas encore écrite ! Les lecteurs les plus minutieux s’essayeront d’ailleurs au jeu des 7 différences, tandis que les plus poétiques apprécieront la variété des thèmes explorés mêlant information et imagination. Parents et enfants se retrouveront d’ailleurs autour des doubles pages qui présentent les diverses races de chats et les fiches techniques, pour rire et jouer ensemble.

Si le style de Guillaume Bianco dans l’univers de Billy Brouillard demeure extrêmement cohérent, il ménage cependant moins de surprises qu’il y a sept ans, surtout dans les articles encyclopédiques. Toutefois, le long récit traitant de Tarzan rapproche le lecteur du jeune héros. Par cette voie d’identification, Bianco a réalisé là une magnifique porte ouverte vers le royaume de Billy, car chaque enfant connaît logiquement mieux les chats que les fantômes ! Et comme les premiers sont les vecteurs pour découvrir les seconds, nous conseillons aux nouveaux lecteurs de débuter par ce second volume afin de mieux profiter de l’univers du personnage.

Pour obtenir son sparadrap doté du don de trouble-vue, Billy Brouillard est bien décidé à aller jusqu’au bout du voyage au coeur de la nuit.
© Éditions Soleil, 2015 – Bianco

La parution de cette nouveauté est accompagnée par la réédition du premier volume consacré aux fantômes. Une double bonne raison de se blottir sous la couverture et de se faire raconter des histoires un peu étranges et pleine d’imagination… avec un chat à portée de main !

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?