« L’Épervier » hisse sa voile sur France Télévisions

4 juin 2011 0 commentaire
  • C’est en 1994 que Patrice Pellerin lance dans la mer des nouveautés les premiers gréements conduits par Yann de Kermeur, alias L’Épervier, un chevalier breton balafré comme Joffrey de Peyrac, intrépide comme le diable, et portant un lourd passé de corsaire et de pirate. Faussement accusé de meurtre, il parcourt les 7 mers pour échapper à ses poursuivants et découvrir un fabuleux trésor ardemment convoité.
« L'Épervier » hisse sa voile sur France Télévisions
L’intégrale des 6 premiers épisodes parus chez Dupuis

En 1959, Jean-Michel Charlier et Victor Hubinon arboraient le drapeau noir du Pirate des Caraïbes Barbe Rouge dans Pilote. Vingt ans plus tard, Hubinon disparaissait et Jijé qui en reprenait le dessin graphique, aidé de son fils Laurent (Lorg). Gaty lui succède, en parallèle avec Pellerin, un jeune débutant sorti des Beaux Arts de Reims, admirateur de Pierre Joubert.

En 1989, trente ans après la création de la série, c’est au tour du scénariste Jean-Michel Charlier de poser le crayon. La série devient scénarisée par Jean Ollivier puis par Christian Perrissin, tandis que Marc Bourgne en assure désormais le dessin.

Si Hubinon paie son tribut à l’influence de Milton Caniff et de Frank Robbins, Pellerin est davantage dans la ligne classique d’un Alex Raymond et d’un Harold Foster, voire d’un Bourgeon ou d’un Juillard. La disparition de Charlier le pousse à prendre sa destinée en mains. Il va créer seul une sorte de spin off personnelle du Pirate des Caraïbes, avec les aventures de Yann de Kermeur, alias L’Épervier. Son succès est immédiat.

Les secrets du tournage révélés par Christophe Quillien
Ed. Dupuis

Une aventure qui se prolonge sur les écrans

Cette palpitante série qui comporte à ce jour six épisodes chez Dupuis (plus un volume d’ « archives secrètes ») a vu son second cycle passer chez Quadrants (un label des éditions Soleil). Elle va faire mieux que son modèle : Alors que Barbe Rouge fait l’objet d’une adaptation en dessins animés (1997) assez vite oubliée, "L’Épervier", devient un feuilleton télé en six épisodes que l’on découvrira le samedi 18 juin 2011 sur les écrans de France 3.

Le fringant Aurélien Wiik (que l’on a vu aussi bien dans Les Rois maudits de Josée Dayan que dans Somewhere de Sofia Coppola) tient le rôle-titre aux côtés de Fanny Valette, Lou Doillon, Martin Lamotte ou Thibault de Montalembert...

Le DVD des 6 épisodes disponible à partir de juillet 2011
Koba Films

Un album spécial concocté par le journaliste Christophe Quillien paraît à cette occasion chez Dupuis qui permet de découvrir tous les secrets de cette passionnante saga, revenant sur ses sources, comparant la bande dessinée avec son adaptation cinématographique. Un tournage qui aura nécessité 7 mois de préparation, 66 jours ouvrables de réalisation sur un storyboard de Luc Desportes, plus de 100 comédiens, 350 figurants, et… 17 marins anglais à bord du galion Earl of Pembrock.

Si vous avez raté sa diffusion, un coffret de deux DVD (Koba Films) sera disponible à partir de juillet 2011.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Si vous avez raté sa diffusion, un coffret de deux DVD (Koba Films) sera disponible à partir de juillet 2011.

« L’Épervier », un téléfilm en six épisodes à partir du 18 juin 2011, à 20h35, sur France 3
-  L’Epervier – Secrets de tournage – Par Pellerin et Quillien – Ed. Dupuis
Commander cet album sur Amazon ou à la FNAC


-  L’intégrale L’Epervier 1 à 6 chez Dupuis
Commander L’intégrale sur Amazon ou à la FNAC

Le Tome 7 (nouveau cycle) chez Quadrants
Commander le tome 7 sur Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?