L’Érection T. 1 - Par Jim et Chabane – Editions Bamboo

14 juin 2016 1
  • Quelques jours avant Noël, Léa et Florent, un couple de quadras parisiens reçoit Alexandra et Jean-Fabrice un couple d'amis au bord de la rupture. Au cours du dîner, Léa pose la main sur la jambe de Florent et découvre que son compagnon ne semble pas indifférent au charme de leur amie Alexandra ! Une réaction qui, on l'aura compris, justifie pleinement le titre de cet album. L'ambiance devient, évidemment... très tendue.

Suivent alors, une fois les invités partis, toute une série de quiproquos, de malentendus jusque fort tard dans la nuit. Dans cette BD écrite comme une pièce de théâtre, nos deux personnages vont se confier ce qu’ils ont de plus caché au fond d’eux mêmes. Malgré les tentatives d’explication de Florent, la jeune femme passe alors en revue vingt ans de vie commune avec son lot de frustrations, de non-dits et de secrets inavoués.

L'Érection T. 1 - Par Jim et Chabane – Editions Bamboo
Comme au théâtre, c’est le dialogue entre les personnages qui fait avancer ce récit aux allures de mélodrame sexy.

Dans ces échanges émergent aussi un bon nombre de préoccupations très contemporaines au carrefour de la fameuse crise de la quarantaine : peur de vieillir, érosion du désir, quête d’un bonheur éternel et aseptisé. Si l’ensemble est traité sous forme de comédie moderne et légère, les auteurs n’en ont pas moins oublié de ménager quelques coups de théâtre (et ici l’expression prend tout son sens !) qui, non seulement justifient bien évidemment une suite à paraître prochainement, mais aussi maintiennent l’attention dans ce mélodrame chic et branché.

Ceux qui espéreraient une histoire coquine alternant scènes torrides et gros plans osés en seront pour leur frais. En dépit de son titre, un brin provocateur, le dernier album de Jim fait davantage référence à une pièce du genre « au théâtre ce soir » plutôt qu’à un porno plus ou moins explicite.

Premier succès édité chez Grand Angle, label de Bamboo, une Nuit à Rome a marqué l’entrée de Jim dans la BD romantique.

À partir d’une intrigue et d’un décor minimaliste, Chabane et Jim nous font pénétrer dans l’intimité d’un couple lisse et conforme, voire conformiste, qui bascule dans un vaudeville décomplexé à cause d’un malentendu un peu... particulier !

Plus très jeunes, mais toujours désireux d’entretenir la flamme, Florent et Léa correspondent à ce panel de gentils bobos parisiens, middle-class chic , cœur de cibles des publicitaires et des instituts de sondage. Vie facile et moderne, sans véritable souci, voilà un gentil petit couple comme en raffole le cinéma ou le théâtre de boulevard. L’engueulade magistrale que va subir Florent met à jour des failles dissimulées sous le poids des habitudes et des faux-semblants. Elle révèle aussi en les ridiculisant, des travers de nos sociétés où chacun se sent obligé d’être performant, de tout réussir. Parfois même au prix d’une combine minable, de petits calculs qui finissent par faire tout voler en éclat !

Nourri d’images standardisées dopé par le culte de la performance, du bonheur moderne et obligatoire, notre couple de quadras se retrouve, l’espace d’une soirée, confronté aux contradictions et à la dérision de ses propres illusions.

Le scénariste pose un regard complice et amusé sur le comportement de ses contemporains.

Depuis plusieurs albums, Jim s’emploie à ausculter les soubresauts sociétaux qui secouent les années 2000, aussi bien dans ce qu’ils ont de plus fragiles, que dans ce qu’ils ont parfois de plus dérisoires ou de plus inattendus.
Comme pour les autres histoires parues également chez Bamboo, ses héros sont aux prises avec le bilan de leur quarantaine tout juste assumée.

Lounis Chabane a déjà collaboré avec Jim sur la série Héléna, chez le même éditeur.

Traité avec une certaine tendresse et une forme de complicité, ce récit nous les montre, une fois de plus, en train de se débrouiller avec des désirs contradictoires. Comme eux, Florent et Léa sont prisonniers de destins ordinaires et finalement pas si faciles à vivre. A travers ce prisme narratif, Jim invente en quelque sorte une nouvelle forme d’anti-héros.

Le dessin précis et appliqué de Chabane s’accorde parfaitement à l’univers de ces récits hésitant toujours un peu entre littérature facile tendance Musso ou Lévy et la volonté d’offrir au lecteur adulte des récits qui lui ressemblent.

Maquette et réalisation soignées, couleurs et cartonnage de belle qualité. Les albums de Jim font partie de ceux qui ont ouvert le label Grand angle à d’autres horizons. L’ensemble se révèle séduisant et attractif et l’on se prend vite à suivre avec intérêt et amusement les mésaventures de ces personnages à la recherche d’un bonheur fantasmé.

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

© Illustrations Jim & Chabane – Editions Bamboo 2016

Commander cet album chez Amazon ou à la FNAC

 
Participez à la discussion
1 Message :