L’Histoire Secrète - T8 et T9 - par Pécau et Kordey - Delcourt

19 décembre 2007 0
  • Prévu d'abord en sept tomes, l'{Histoire Secrète} se lance dans un deuxième cycle de six albums supplémentaires avec en prime un hors série. {Les Piliers de la Sagesse} et {La Loge Thulé}, huitième et neuvième tomes de la série, sont dans les bacs. L'occasion de faire un premier bilan de cette suite...

Contrairement au premier cycle qui a vu plus de 3000 ans d’histoire se dérouler en sept tomes, Jean-Pierre Pécau se focalise cette fois sur notre traumatisant XXème siècle. Rappelons que la trame principale mise en scène ici est celle d’une réinterprétation de l’histoire à travers le regard de quatre archontes : Dyo, Aker, Reka et Erlin. Ces derniers, grâce aux pouvoirs de leurs ivoires, ont contrôlé ou du moins tenté de contrôler l’évolution de l’espèce humaine. Dans les premiers tomes, on se rendait compte d’un affaiblissement progressif de leurs pouvoirs, ainsi que de l’apparition d’un cinquième archonte : Guillaume de Lecce.

L'Histoire Secrète - T8 et T9 - par Pécau et Kordey - Delcourt Le tome 8 Les Piliers de la Sagesse se passe à la fin de la Première Guerre mondiale. Dans les sables du désert arabique, Saint James Philby parvient à se rendre dans la ville disparue de Kor. Il y trouve dans ce lieu déserté par toute vie un jeu de cartes aux dessins inconnus des archontes et aux pouvoirs terrifiants. Mais Philby disparaît et Reka de la maison des Bâtons se lance avec Curtis Hawke, un aviateur anglais, à la recherche de ces nouvelles cartes. Une quête qui, sur fond de guerre civile en Ukraine et de révolte allemande à Munich, se poursuit dans La Loge Thulé, neuvième tome de la série.

L’Histoire Secrète représente une réinterprétation originale de notre histoire. On l’a vu dans les sept premiers tomes et on le revoit dans ce second cycle, Jean-Pierre Pécau possède des connaissances historiques très pointues. Il se fait d’ailleurs plaisir dans ces deux nouveaux albums en évoquant certains personnages historiques, comme Lawrence d’Arabie (8ème tome) ou Carl Gustav Jung (9ème tome). Cette masse d’information représente une première difficulté à pénétrer au sein de l’univers souhaité par Jean-Pierre Pécau. Son rythme narratif extrêmement rapide, avec des sauts de plusieurs siècles dans les premiers tomes, ne simplifie en rien les choses. Ces quelques erreurs, Jean-Pierre Pécau tente de les corriger dans ce second cycle, notamment en étalant son histoire dans un laps de temps beaucoup plus restreint et en construisant des personnages secondaires plus complexes. Mais finalement, le résultat escompté n’est pas atteint, puisqu’on s’y perd encore plus, ne sachant jamais à qui l’on a vraiment affaire, à quelle famille le personnage appartient ou pour laquelle il travaille.

L'Histoire Secrète T°9 : La Loge Thulé - par Pécau et Kordey - Ed. Delcourt

Igor Kordey qui avait déjà assuré le dessin de quatre des sept premiers tomes se charge de ces deux premiers albums et devrait aussi dessiner les suivants. Malgré un dessin réaliste, son trait n’est pas toujours des plus beaux. Certaines planches offrent un rendu étrange et glauque, notamment dans le neuvième tome avec certaines scènes de torture.

Mais finalement qu’apportent de plus cette suite ? Pour l’instant, il faut avouer que l’on reste partiellement sur sa faim. Il n’y a pas grand chose de neuf dans ces deux premiers albums. Mais peut-on pour autant parler de déception ? Non, Jean-Pierre Pécau continue dans la lancée du premier cycle et ceux qui auront aimé les sept premiers, accrocheront à cette suite.

(par Olivier Wurlod)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?