Newsletter ActuaBD

"L’Incal" de Jodorowsky et Moebius bientôt sur l’écran !

  • La nouvelle est tombée ces jours-ci : le groupe Humanoids, branche américaine des Humanoïdes associés fondée par Fabrice Giger, vient d'annoncer que "L'Incal" serait porté à l'écran. C'est le néo-zélandais Taika Waititi, oscarisé pour son film "Jojo Rabbit", et familier des univers fantastiques ("Thor : Ragnarok", "Vampires en toute intimité") qui se chargera de cette lourde tâche. Peut-on rendre justice à l'œuvre-fleuve de Jodorowsky et Moebius, elle-même issue des cendres du projet cinématographique de "Dune" avec une pincée de Philip K. Dick ? On ne sait encore rien du casting ni du pitch, mais une chose est sûre : Humanoids projette de lancer des filets dans toutes les directions, qu'il s'agisse de films, séries TV ou autres. D'ici à une adaptation Netflix...
"L'Incal" de Jodorowsky et Moebius bientôt sur l'écran !
L’Incal se rapprochera-t-il de la vision prévue à l’origine pour Dune ?

Le best-seller des Humanoïdes associés, six albums de science-fiction baroque et barrée publiés entre 1981 et 1988 et prolongés par plein de séries dérivées, se prépare à devenir un film, ou plus probablement une saga. Pour l’instant, les informations sont révélées au compte-goutte, le projet étant en développement.

Des rumeurs circulaient quant au réalisateur probable de « L’Incal : le film », certaines mentionnant le Danois Nicolas Winding Refn (Drive, Only God Forgives, The Neon Demon...), vu dans le formidable documentaire Jodorowsky’s Dune de Frank Pavich (2013). Il n’en est rien : Humanoids dévoile que l’élu sera Taika Waititi, réalisateur, scénariste et acteur néo-zélandais friand de comédies (Jojo Rabbit, The Hunt for Wilder People, Vampires en toute intimité, Free Guy...), aussi à l’origine d’un film du MCU, Thor : Ragnarok, et de divers projets de SF encore en développement : un film Star Wars, un projet de film Akira en live-action...

© Humanoids Inc.

Écrit avec ses scénaristes Jemaine Clement et Peter Warren, le film L’Incal -nom provisoire- nous permettra donc de retrouver John Difool, un minable détective privé de classe R contraint, avec sa mouette Deepo, d’accomplir les desseins de l’Incal, une entité pyramidale surpuissante recherchée par de nombreuses factions, et de sauver deux galaxies. On ignore encore qui jouera le rôle-titre. Dans un tweet, @StephaneLaster nous suggère Adrien Brody, Owen Wilson ou encore Vincent Cassel. Qu’en pensent nos lecteurs ?

L’adaptation aura fort à faire, étant donné la complexité et la profusion du « Jodoverse », composé de sept séries pour plus de quarante albums... et toujours en expansion : Kill Tête-de-Chien sortira le 17 novembre 2021.

Comme pour Dune de Denis Villeneuve, il faudra sûrement plusieurs films pour rendre justice à L’Incal, ce qui devrait en grande partie dépendre du succès (ou non) du premier film au box-office ! À moins que des spin-offs en série TV ne viennent compléter le tableau, comme cela se fait de plus en plus dans les sagas aux ramifications profondes (Star Wars, Marvel, DC, Le Seigneur des Anneaux...).

© A. Jodorowsky et J. Giraud / Les Humanoïdes associés

On est donc en droit d’être très exigeants avec ce projet, qui sera suivi de près par des millions de fans, L’Incal étant l’une des bande dessinées de science-fiction les plus réputées au monde, traduite dans 16 pays. Encore une fois, comme pour Denis Villeneuve, Taiki Waititi est un réalisateur-auteur célébré qui sera attendu au tournant : l’imagination débordante de son univers, son humour mordant et grinçant, les personnages hauts en couleur que l’on y croise peuvent donner une interprétation très prometteuse et personnelle de la BD.

Et Jodorowsky, 92 ans maintenant, lui envoie sa bénédiction : « Lorsque Fabrice Giger m’a présenté le travail de Taika Waititi, il m’a paru évident que c’était le bon. J’ai pleinement confiance en la créativité de Taika pour donner à "L’Incal" une version étonnante, à la fois intime et cosmique. »

© A. Jodorowsky et J. Giraud / Les Humanoïdes associés

Pour sa part, Taika Waititi n’a pas caché son entrain : « Les films et les bandes dessinées d’Alejandro Jodorowsky m’ont influencé, moi et tant d’autres, depuis très longtemps. J’ai été sidéré d’avoir l’opportunité de donner vie à ses personnages emblématiques et je suis reconnaissant à Alejandro, Fabrice [Giger] et tout le monde chez Humanoids de m’avoir accordé leur confiance pour cela. »

Un trailer du projet a été dévoilé que l’on peut voir ici.

(par Auxence DELION)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Newsletter ActuaBD