L’Insoutenable légèreté du slip - Par Gunter – Editions Bamboo

14 janvier 2020 0 commentaire
  • Derrière ce titre teinté d'humour potache se cache un auteur-maison plutôt connu pour une forme d'humour plus convenue.

Kevin et Erwin sont colocataires et constituent un bel échantillon de glandeurs à la recherche de bons plans pour des rencontres faciles et se faire de l’argent sans trop de fatiguer !

Bien que plus réfléchi, le premier se laisse malgré tout embarquer dans les projets foireux de son ami. Un ami prêt à se précipiter sur tout ce qui bouge… notamment les filles ! Insatiable coureur de jupons, Kevin, excité comme un chiot, ne lésine pas toujours sur les moyens. Ainsi, pour éviter de payer leur loyer, projette-t-il le kidnapping d’un bébé dans un orphelinat. Nos deux apprentis-ravisseurs vont très vite perdre leurs illusions et se retrouver piégés par une situation, prétexte à toute une série de quiproquos, de jeux de mots et de gags plus ou moins de bon goût. Les deux compères finiront par adopter le mouflet pour le meilleur et surtout pour le pire !

L'Insoutenable légèreté du slip - Par Gunter – Editions Bamboo

Le lecteur ne sera pas surpris de découvrir sous la provocation du titre, une allusion littéraire [1]), l’essentiel des préoccupations des deux héros de cette compilation de strips : éviter de payer le loyer, gagner de l’argent et surtout, tomber les filles !

La narration prend appui sur les combines plus ou moins minables et d’une efficacité crasse. Pitoyables, sales et obsédés, nos deux colocataires accumulent les râteaux et les mauvais plans au rythme d’un humour un peu facile, mais souvent percutant !

Bien éloigné de l’humour « gros nez » et assez sage de l’éditeur, voilà un album qui marque une rupture avec la production habituelle des éditions Bamboo. Est-ce l’influence de Fluide Glacial ? Derrière ce style décapant et un peu trash, on devine des clins d’oeil appuyés à certains strips américains frappés au coin d’un esprit underground et provocateur.

Les préoccupations du moment comme le nucléaire, le sexisme ou l’univers du web et des réseaux sociaux sont évidement très présentes. La présence de Simon Léturgie au catalogue de l’éditeur s’est déjà remarquée avec la reprise des Profs. Le fils de Jean Léturgie (Percevan, Lucky Luke) joue un peu le rôle de trublion dans un paysage éditorial jusque là assez sage et convenu.

Le format inhabituel (30 x 14 cm) fait de ce recueil de 88 pages en couleurs au dos toilé un objet singulier au sein du catalogue de l’éditeur. Un album qui, on l’aura compris, en dépit d’une couverture anodine et du look animalier des deux héros, est plutôt à conseiller à un public ado-adulte !

Coup d’essai pour séduire un nouveau public ou simple récréation pour Simon Léturgie entre deux gags des Profs dont il assure désormais le dessin après Mauricet et Pica ? La suite nous le dira.

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

[1On pensera évidemment à L’Insoutenable légèreté de l’être de Milan Kundera publié en 1984.

  Un commentaire ?