L’Œil du STO - Par Nadar et Julien Frey - Futuropolis

2 mars 2020 0 commentaire
  • Une bande dessinée très réussie sur le STO, le service réquisitionnant entre 1943 et 1944 des Français pour aller travailler dans des usines allemandes.

« Un STO, ça vaut pas mieux qu’un collabo ! ». Si Le Voyage de Marcel Grob a récemment mis en lumière les « Malgré-nous », ces Alsaciens qui combattirent pour le IIIe Reich durant le Seconde Guerre mondiale, le statut des STO est encore une zone d’ombre de cette période.

En effet, alors que des bons patriotes partirent combattre pour l’armée française, et que d’autres tout aussi bon patriotes (mais selon une autre définition du patriotisme) prirent le maquis, des travailleurs venus de France furent réquisitionnés pour aller combattre en Allemagne. Brassens fut de ceux-là, mais n’en parla que peu, Cavanna en fut également et en tira un très beau récit autobiographique, Les Russkoffs.

L'Œil du STO - Par Nadar et Julien Frey - Futuropolis

Ces hommes furent très mal vus, considérés en France, où la propagande insistait de manière fallacieuse sur leurs excellentes conditions de travail, comme des planqués, travaillant au chaud pour un bon salaire, mangeant à la table des Allemands, leur cirant volontiers les pompes. La réalité fut pourtant toute autre : partis sans avoir le choix, ils souffrirent dans des baraquements sommaires et subirent des cadences de travail infernales.

L’Œil du STO dresse le portrait de l’un d’entre eux, qui, au moment de le retraite, refuse que cette année allemande soit comptabilisée pour sa pension, et qui, plus globalement, continue à porter un poids et une culpabilité énormes quarante ans après.

Julien Frey et Nadar avaient associé leurs talents pour dresser le portrait du cinéaste Édouard Luntz, déjà chez Futuropolis. Cette nouvelle collaboration tient toutes ses promesses, grâce à un récit rythmé, évitant tout pathos, un dessin vif et servi par un noir et blanc très élégant, qui laisse parler avec sensibilité les silences. Une œuvre aussi belle qu’utile !

(par Tristan MARTINE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

  Un commentaire ?