L’héritage du Diable - Par Félix et Gastine - Bamboo

29 mars 2009 0
  • Des nazis à la recherche du pouvoir absolu, un héros romantique qui retrouve le portrait de sa Juliette dans un tableau de Nicolas Poussin, une cantatrice troublante et une jeune voleuse sans scrupule... Ce sont quelques-uns des ingrédients d'un album qui nous propose de revisiter l'énigme de Rennes-le-Château.

Constant est un de ces jeunes hommes idéalistes que l’on croise dans beaucoup de romans populaires et dont la vie va basculer le jour où, chez un antiquaire, il reconnaît dans un tableau le visage de la jeune femme qu’il recherche inlassablement à la suite d’une aventure de courte durée.
Notre héros est bien loin de s’imaginer qu’il va déclencher une véritable course poursuite à laquelle se mêlent une séduisante mais redoutable cantatrice, une mystérieuse et ravissante « voleuse de haut vol, tendance Arsène lupin » et un armada de gestapistes assassins sanguinaires (nous sommes en 1938 !).

Tout en hésitant entre « Tintin au pays des nazis » et les aventures trépidantes d’un Indiana Jones « tendance cassoulet » l’histoire ne lésine pas sur les coups de théâtre et les rebondissements.

Avec pour toile de fond la légende mystique et historique liée à l’affaire de Rennes le Château (qui a encore défrayé la chronique il y a quelques années. [1] Jérôme Félix s’apprête à nous rejouer une version méridionale du Da Vinci Code tout en s’appuyant non seulement sur un arrière plan historique fort (l’Occupation allemande) mais aussi une esthétique délicieusement kitch en parfaite harmonie avec l’esprit de l’histoire !

Loin de vouloir faire œuvre d’historien, cette BD prend appui sur ce lieu mythique pour nous entrainer dans une aventure passionnante, Rennes-le-château servant de cadre et de prétexte à de belles mises en scène et une mise en condition du lecteur amateur de mystères compliqués et touffus. En recyclant de manière habile et dynamique (il y a un peu de l’homme de Rio ou de Tintin, là dedans !) cette sombre histoire locale qui continue encore aujourd’hui à faire les beaux jours d’une littérature ésotérique, les auteurs nous entraînent dans un récit haletant dynamique, bien mené et fort bien dessiné. Constant, le héros de l’histoire, subit plus qu’il n’agit sur les événements !

L'héritage du Diable - Par Félix et Gastine - Bamboo
Il s’en passe de belles à Rennes-le-château, petit village de l’Aude !

Belle réussite que cet album qui renoue avec la grande aventure "tout public et bon enfant". Réussite également graphique grâce à un trait dynamique, fluide et très efficace. D’autant plus qu’il s’agit là du premier album d’un jeune auteur qui promet : Paul Gastine, moins de vingt-cinq ans !
Si les pinailleurs grincheux ne pourront s’empêcher de déceler (quelques) erreurs de perspectives ou de proportions, on reste impressionné par la grande maîtrise du jeune dessinateur dont, il est vrai, le travail est particulièrement mis en valeur par la coloriste Scarlett Smulkowski. On aura un aperçu du résultat en consultant un extrait sur le site BD de notre partenaire France Télévisions. La mise en couleur reste une marque de fabrique caractéristique à laquelle Bamboo semble tout particulièrement attaché avec la collection Grand Angle. Une collection qui, avec ce titre, investit les chemins de la grande aventure avec un certain succès.

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Voir la bande-annonce

Pour commander cet ouvrage

En savoir plus sur l’énigme de Rennes-le-château]

© Editions Bamboo 2009

[1Les amateurs consulteront le site « officiel » (ou presque !) consacré à l’affaire [http://www.renneslechateau.com/].

  Un commentaire ?