L’héritier d’Hitler par Del Col, Moore, Mc Comsey et Mc Clelland - Editions Paquet

22 août 2019 0 commentaire
  • Et si Adolf Hitler avait eu un fils caché ? Et si celui-ci était apprenti chez un maître pâtissier engagé dans la résistance ? Passé un peu inaperçu à sa sortie, ce roman graphique entre uchronie et récit d'espionnage se révèle une bonne surprise.

En découvrant que pendant ses jeunes années, le futur chef nazi aurait « rencontré » une française et que de cette union serait né un enfant ; une espionne britannique va concevoir un plan aussi diabolique que singulier.

1943, Pierre un jeune apprenti travaille chez Mr Petit, qui lui a enseigné la meilleure façon de confectionner les madeleines du Nord de la France. Un gâteau que semblent apprécier les soldats allemands qui fréquentent la modeste boutique. Mais les officiers ont toutes les raisons de soupçonner Mr Petit d’être un résistant. Le réseau est alors neutralisé et le pâtissier assassiné. Profondément choqué par la mort de son père adoptif, Pierre entre dans une terrible colère et nourrit un profond désir de vengeance. C’est précisément ces sentiments que vont exploiter les services secrets britanniques pour tenter d’assassiner le führer. En lui révélant la véritable identité de son père, (car il ne l’a jamais connu), ils espèrent convaincre le jeune Pierre de tuer son père biologique . Approcher Hitler au plus près pour le tuer, c’est la mission qui sera confiée au jeune pâtissier par les services britanniques pour mettre fin au conflit.

L'héritier d'Hitler par Del Col, Moore, Mc Comsey et Mc Clelland - Editions Paquet
Le fils d’Hitler,...pâtissier ? Et le cours de l’Histoire sera-t-il changé ?

Résumer ce roman graphique à partir de ce seul postulat audacieux ne permet pas d’en apprécier la valeur et l’originalité. Tout en obéissant aux règles de l’uchronie, ce récit n’en demeure pas moins bien construit en reposant sur un pitch réaliste et documenté, donnant au final une fiction haletante. On le sait aujourd’hui, le dictateur nazi a échappé à plusieurs attentats et les services secrets avaient bien compris qu’il était quasiment impossible de l’approcher...à moins d’être un intime ! L’astuce de cette intrigue, lui inventer un fils caché constitue donc une vraie trouvaille scénaristique. Le montage de l’opération par la belle Cora Brown s’avère parfaitement plausible. Après tout, sait-on si cette idée n’a pas traversé certains responsables du contre-espionnage anglo-saxon à l’époque des faits ?

Une mission bien particulière pour l’agent Cora Brown.

L’ensemble fonctionne très bien grâce au scénario solide et fluide construit par Anthony Del Col et de Geoff Moore, ces deux canadiens réussissent une entrée remarquée avec un premier titre captivant de bout en bout.
L’écrivain et illustrateur Jeff Mc Comsey exploite avec brio les ressources d’ambiances en bichromie, tantôt sépia, tantôt en bleu-gris, ce choix correspondant aux différents temps du récit. Son dessin semi-réaliste assure une belle lisibilité tout au long des 180 pages d’une histoire aussi originale que bien menée.

Cerise sur le gâteau (si on peut dire !) le livre se termine sur la recette des madeleines réalisées par Pierre dans sa boutique avant sa tragique épopée. Une façon peut-être, pour les auteurs d’introduire un peu de légèreté dans cette histoire espionnage au rythme soutenu et parfois oppressant.

Ce roman graphique publié par les éditions Paquet se révèle comme une très bonne surprise. A découvrir.

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Illustations Del Col, Moore, Mc Comsey et Mc Clelland© éditions Paquet 2019

  Un commentaire ?