L’incroyable histoire de la médecine - Par Jean-Noël Fabiani et Philippe Bercovici - Les Arènes BD

5 décembre 2018 0 commentaire
  • Des bulles et des globules ! Une très pédagogique histoire de la médecine en BD, depuis la Préhistoire jusqu’aux toutes dernière avancées médicales.

Jean-Noël Fabiani, chef de service à l’hôpital Georges Pompidou de Paris, s’est associé à Philippe Bercovici, le dessinateur de la série Les femmes en blanc, pour proposer cette première histoire de la médecine en BD. Cet album comble indéniablement un manque : il faut féliciter l’éditeur et les auteurs d’avoir relevé le défi !

L'incroyable histoire de la médecine - Par Jean-Noël Fabiani et Philippe Bercovici - Les Arènes BD

C’est donc à la passionnante histoire de la compréhension du corps humain et de ses dysfonctionnements que nos deux auteurs nous convient, à travers une approche vivante et colorée, dans tous les sens du terme. Après avoir abordé les premiers pas de la médecine de la Préhistoire au Moyen Âge, l’album nous invite à découvrir, à travers une série de chapitres thématiques, les grandes avancées de la connaissance : le traitement des épidémies (variole, peste, choléra), les instruments du médecin et du chirurgien, la compréhension du corps humain (la génétique, la circulation sanguine, les yeux, le cœur, le cerveau, les organes sexuels), les traitements (combat contre l’infection, greffes, médicaments,…).

Le professeur Fabiani explique le tout avec un sens aigu de la pédagogie, servi par le trait toujours malicieux et inventif de Philippe Bercovici. Le lecteur novice apprendra facilement beaucoup de choses, y compris sur les sujets les plus complexes, comme la biologie cellulaire. Vignettes et schémas explicatifs se marient très bien ensemble, facilitant notamment la compréhension des dernières techniques médicales, l’un des gros points forts de l’ouvrage. Une courte bibliographie en fin de volume guidera les lecteurs désireux d’en savoir plus.

L’album est pensé comme une anthologie des grandes découvertes médicales et, de ce fait, n’échappe pas complètement à l’effet catalogue (sans table des matières malheureusement). L’approche suivie semble un peu en décalage avec l’histoire sociale de la médecine telle qu’est s’est développée depuis une quarantaine d’années. Ses apports auraient pu être utilisés pour fluidifier le récit et aérer un ensemble très dense. Quitte à sacrifier quelques grandes découvertes et quelques « martyrs de la science », il aurait été intéressant de traiter la question des médecines parallèles et des médecines « marginales », parfois très populaires, pour introduire la question des croyances. La figure de Samuel Hahnemann, l’inventeur de l’homéopathie, aurait sans doute mérité au moins une planche. Mais, comme le rappelle le professeur Fabiani dans son avant-propos, il est évident que l’on ne peut pas tout aborder dans un seul album consacré à un aussi vaste sujet.

L’ouvrage reste une véritable mine d’informations accessible au plus grand nombre. On prend un réel plaisir à y revenir pour rechercher une explication ou une anecdote. Outre une mise en page de qualité avec d’utiles chapeaux introductifs de chapitres, il faut souligner le très beau travail d’Isabelle Lebeau sur les couleurs, qui contribuent indéniablement à l’agrément de la lecture.

Voir en ligne : Présentation de l’ouvrage sur le site de l’éditeur

(par Paul CHOPELIN)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

  Un commentaire ?