L’oiseau d’or - par Cécile Chicault d’après le conte de Grimm - Delcourt

13 novembre 2006 0 commentaire
  • Après {[Les 6 Cygnes->3941]}, la collection Jeunesse s'enrichit cette année d'une nouvelle adaptation d'un conte de Grimm. Une fois de plus, la qualité est là...

Au voleur ! Une pomme d’or du roi a été dérobée. Le responsable : l’oiseau d’or. Suite à l’échec de ses deux frères, le plus jeune des princes promet à son père de lui ramener le précieux volatile. En chemin, il fait la rencontre d’un renard avisé, du cheval d’or et de la princesse au château d’or. Mais surtout, il apprend à ne pas se fier aux apparences.

"Pourquoi en 2006 s’intéresser encore aux contes des frères Grimm ?" s’interroge Cécile Chicault dans la postface. Elle répond bien sûr à sa question et conclut par "le conte est un voyage, non seulement dans le destin d’un personnage, mais aussi dans le temps, dans l’esprit, les sentiments de nos ancêtres, ainsi que dans notre propre subconscient... et c’est tout simplement passionnant."

L’auteure s’est fait connaître avec l’adaptation (déjà !) d’un conte de Grimm, Le Diable aux trois cheveux d’or, qui lui valut l’Alph-Art Jeunesse au Festival d’Angoulême en janvier 2000. Elle récidive aujourd’hui avec L’oiseau d’or. L’adaptation est là aussi réussie. Les personnages sont très expressifs et la vie transpire dans les pages.

Cécile Chicault aime les contes de fées et nous partage sa passion. Son élégant graphisme complété par une palette de couleurs éclatantes enchanteront petits et grands. La collection Jeunesse continue à nous délivrer des albums séduisants de littérature enfantine.

(par Laurent Boileau)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?