L’ultime Défi de Sherlock Holmes - Par Cotte & Stromboni d’après Michael Dibdin - Rivages/Casterman/Noir

16 juillet 2010 0 commentaire
  • Plus qu'une nouvelle aventure du célèbre détective, les auteurs nous proposent une relecture du combat contre Moriarty, en lien avec Jack l'Eventreur. L'illustration à l'ancienne donne un cachet supplémentaire à l'adaptation.

Londres, 1888. Les inspecteurs de Scotland Yard sollicitent le concours du célèbre Sherlock Holmes, flanqué de son inséparable Watson, sur une affaire criminelle sordide. Deux meurtres de prostituées viennent de se produire dans la capitale britannique, à quelques jours d’intervalle.

Dans les deux cas, les victimes ont été sauvagement mutilées. Holmes travaille sur les maigres indices à sa disposition, sans beaucoup de résultats. Jusqu’à ce que surgisse une nouvelle péripétie : l’assassin s’est manifesté par courrier, pour narguer la police. Il signe « Jack l’Eventreur »…

L'ultime Défi de Sherlock Holmes - Par Cotte & Stromboni d'après Michael Dibdin - Rivages/Casterman/Noir
© Cotte/Stromboni/Michael Dibdin - Rivages/Casterman/Noir

Les auteurs du Futuriste ont adapté ce roman de Michael Dibdin avec le même souci graphique, et le désir de créer une ambiance caractéristique. Les originaux ont été réalisés sur un papier crème à gros grain, avec des couleurs plutôt ternes, pour un rendu proche des illustrations ‘presse’ de la fin du XIX°. En plus du look du détective repris des traits de Jeremy Brett, acteur de la série britannique des années 1980 qui demeure sans doute la meilleure adaptation d’Holmes jusqu’à ce jour, l’illustration permet de donner autant d’effets terrifiants que quelques aperçus comiques.

© Beubelbeiss/Tramaux/Casterman

Il faut dire que le roman de Dibdin revoit en profondeur le mythe de Sherlock Holmes. Un album à lire en lien avec From Hell, même si les visions sont résolument différentes. Cette reconstruction intéressante de L’ultime Défi de Sherlock Holmes modifie bien des aspects de l’œuvre originelle, ce qui ne manquera pas de réjouir les amateurs de Conan Doyle emplis de dérision, mais choquera les puristes, désireux qu’on ne touche pas à l’image de leur héros.

Ces derniers pourront alors se tourner vers une série parue également chez Casterman : Les Mondes perdus de Conan Doyle. Ce diptyque reprend Challenger et le journaliste Malone pour une aventure au cœur de l’Egypte. Si certains raccourcis physiques empruntés par les auteurs auraient choqué l’écrivain, cela ne sautera pas aux yeux des lecteurs qui profiteront d’une aventure mouvementée, doublée de conversations emportées du caractériel professeur Challenger !

© Beubelbeiss/Tramaux/Casterman

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander :
- L’ultime Défi de Sherlock Holmes chez Amazon ou à la FNAC
- Les Mondes perdus de Conan Doyle tome 1 chez Amazon ou à la FNAC
- Les Mondes perdus de Conan Doyle tome 2 chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?