La Brigade Temporelle, Le visiteur du futur, Tomes 1 à 3 - Par Descraques & Lapeyre - Ankama

18 juillet 2018 0 commentaire
  • Une trilogie de science-fiction à l'humour déjanté, fruit du mélange de "City Hall" et de la websérie "Le Visiteur du Futur".

Cette courte série associe le dessinateur français Guillaume Lapeyre, connu pour le manga français à succès City Hall (Ankama Éditions) et le scénariste François Descraques. Celui-ci a commencé par réaliser des webséries sur Frenchnerd.com. En 2009, la série Le Visiteur du Futur qui mélange comédie et science-fiction dans un univers steampunk obtient rapidement une grande audience.

La Brigade Temporelle, Le visiteur du futur, Tomes 1 à 3 - Par Descraques & Lapeyre - Ankama

Ankama s’empare de ce phénomène et édite en 2011 les DVD, la bande originale et une bande dessinée (Le visiteur du futur T. 1, L’Élu des dieux) dans cet univers. François Descraques étend ses activités de scénariste au format manga. Il s’associe alors avec Guillaume Lapeyre pour réaliser La Brigade Temporelle, le spin-off manga du Visiteur du futur.

Intervention de la Brigade en pleine Révolution Française

Ce soir-là, Louise devait mourir dans un accident de voiture. Mais au dernier moment, elle est sauvée par des agents mystérieux venus du futur. En contrepartie, elle doit rejoindre la Brigade Temporelle, chargée de veiller à ce que rien n’altère le bon déroulement de l’Histoire. En effet, la Brigade n’est pas la seule à pouvoir voyager dans le temps, et certains individus malveillants cherchent à altérer le passé.

Malgré son côté tête brûlée qui lui vaut quelques ennuis, Louise intègre rapidement le commando d’intervention dirigé par Mattéo. Jessica, une autre recrue plus soucieuse des règles, rejoint l’équipe administrative. Sauver le général De Gaulle d’un attentat, s’assurer que Louis XVI perde bien sa tête, les missions s’enchaînent, mais à chaque dérapage potentiel de l’Histoire un nom revient : Le Métronome. Pour l’arrêter, les agents prennent des risques et se mettent dans des situations de plus en plus loufoques.

Le métronome, génie obsédé par le passé

Ces trois volumes parleront certainement aux fans de la websérie, mais l’histoire est accessible même sans la connaître. Le premier tome met en place un univers intéressant, les voyages ouvrant des pistes prometteuses. Les personnages farfelus et leurs réactions stupides font rire ou du moins sourire, bien que les protagonistes manquent de profondeur dans les deux premiers tomes.
Après cette introduction, le deuxième volume est assez décevant. Centré sur la capture du Métronome, l’action traîne en longueur au profit de blagues pas toujours subtiles et des développements assez prévisibles.
Heureusement, le troisième et dernier volume vient corriger le tir. Les retours dans le temps nous font découvrir le passé des héros, leur apportant enfin un peu d’épaisseur. Mattéo et Louise sont dépassés par la situation et tentent de s’en sortir tout en redoutant de créer un paradoxe temporel, ce qui donne lieu à des scènes cocasses et inattendues, puis à un dénouement surprenant.

Le dessin de Guillaume Lapeyre est dynamique et immersif grâce au soin apporté au décor. Il représente aussi bien la France de la Révolution que le futur. Les mimiques exagérées et les postures théâtrales accompagnent bien l’humour de François Descraques. Cependant, mis à part Mattéo et Louise, les autres héros se ressemblent au point de créer la confusion.

Un récit divertissant, plein d’action et d’humour, mais qui manque parfois de finesse.

(par Lise LAMARCHE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Commander La Brigade Temporelle T1 chez Amazon ou à la FNAC

Commander La Brigade Temporelle T2 chez Amazon ou à la FNAC

Commander La Brigade Temporelle T3 chez Amazon ou à la FNAC

A lire sur ActuaBD :
- La chronique de "City Hall" Tomes 1 à 3
- La chronique de "City Hall" T5
- L’interview de Rémi Guérin et Guillaume Lapeyre sur "City Hall"
- La chronique du Visiteur du futur, l’Élu des dieux

  Un commentaire ?